Magazine Santé

CAFÉ: Peut-il contribuer à la réduction de troubles cognitifs ? – Clin Nutr

Publié le 18 août 2016 par Santelog @santelog
Une récente méta-analyse prouve qu’une consommation de café modérée diminue le risque de développer des troubles cognitifs. Dans le cadre de cette recherche, 9 études de cohorte prospectives ont été évaluées sur la base de données issues des banques de données PUBMED et EMBASE. koffie-cafeine-cognitieve-stoornissen-meta-analyse_600
Plus spécifiquement, c’est la relation entre troubles cognitifs, démence et retard cognitif et les différences en matière de consommation de café quotidienne qui a été étudiée. Au total, les neuf études sélectionnées ont rassemblé plus de 30 000 participants de 60 ans et plus issus d’Asie et d’Europe. Combien de tasses de café par jour ? Fotolia_43352986_L 

Les résultats montrent une apparition moins fréquente de ces troubles chez les personnes qui consomment 1 à 2 tasses de café par jour par rapport aux personnes qui en consomment moins d’une par jour. La relation dose-effet fait apparaître une courbe en J statistiquement significative : une consommation de café modérée a un effet protecteur, contrairement à une consommation nulle.

Deux autres études viennent également confirmer cette association : le nombre le plus faible de cas de troubles cognitifs a été observé chez les personnes qui consomment trois à cinq tasses de café par jour. L’origine ethnique, le genre, la longueur de l’étude, la taille de l’échantillon et la méthode de consommation de café s’avèrent ne pas avoir d’influence manifeste sur les résultats de l’enquête.

Le rôle de la caféine

Le café est composé de différents composés chimiques, dont des composés phytochimiques, des minéraux et de la caféine. Cette dernière est considérée comme l’un des facteurs prépondérants de cette association. Il s’agit d’un composant neurostimulant au même titre qu’un antagoniste non sélectif de l’adénosine, ce qui peut jouer un rôle en matière de temps de réaction, de concentration et de mémoire. D’autres études (ERC: Essai Randomisé Contrôlé) devraient préciser de manière quantitative la dose exacte capable de renforcer la santé mentale.

Référence : Wu L, Sun D, He Y., Clin Nutr., 2016 May 30

CAFÉ: Peut-il contribuer à la réduction de troubles cognitifs ? – Clin Nutr

Source : Food in action, Odile Bernard, diététiste

CAFÉ: Peut-il contribuer à la réduction de troubles cognitifs ? – Clin Nutr

A lire SCLÉROSE EN PLAQUES : Moins de risque chez les grands buveurs de café – J Neurol Neurosurg Psychiatry 

CAFÉ : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander – Ça vaut le Diet’Tours

Accéder aux différentes études sur le café ainsi que sur la sclérose en plaques

Accéder au dossier Le Café, un plaisir recommandable à chacun ? paru dans Santé log Soins à DomicilePour cela vous devez être inscrit et vous identifier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine