Magazine Mode femme

Lutte Naturelle contre les pucerons !

Publié le 18 août 2016 par Evalia Stavinsky @EVALIACREATE

Les pucerons sont des parasites que l’on peut trouver sur tous types de plantes. Ces parasites peuvent être cendré, vert, jaunes, farineux…. Il y a une multitude de variété de pucerons.

Leur période de ponte va de mars à l’automne, avec un pic au printemps et au début de l’été.

Les effets des pucerons sont très néfastes pour la plante, car ils vont s’accrocher sur ses jeunes pousses pour les détruire.

Je fais pousser des légumes en pot depuis février/mars et j’ai été confronté à deux attaques de pucerons.

tomate en pot

Pour mener de front ce combat, j’ai essayé plusieurs techniques naturelles qui pourront vous aider.

Conseil n° 1 : Évitez d’avoir trop Azote !

L’azote est indispensable à la pousse de la plante. Cette matière va apporter des protéines. Sans azote votre plante ne poussera pas !
Néanmoins, il ne faut pas surcharger votre sol d’azote !

Alors, quand je dis azote je veux dire, Engrais, car l’azote s’obtient avec des résidus organiques (compost …) ou il se fabrique (engrais de synthèse, que l’on retrouve au supermarché).

Au début de la plantation, j’ai lu par mal d’articles qui disait d’apporter une fois par semaine de l’engrais aux plantes, pour avoir de beaux et forts produits. Je suis assez mitigée là dessus, j’ai commencé quelques plantations avec un apport d’engrais constant et à côté quelques plantations sans apport d’azote. La plante s’adapte sans engrais, il en faut un peu c’est sûr, mais pas toutes les semaines !

Évitez donc de trop surcharger les sols en engrais, compost et autres résidus organiques ou de synthèse !
 

Conseil n° 2 : Laisser certains insectes tranquille !

Alors il faut laisser certains insectes tranquille et lutter contre d’autres !

Quand je dis d’autre, je parle des Fourmis, qui sont vraiment en harmonie avec les pucerons, de véritable alliés.

Je n’ai pas encore essayé, mais apparemment, le marc de café, ferai fuir les fourmis : seul hic, avec la pluie il s’en va. J’essaierai ce répulsif naturel.
Je sais qu’il existe aussi des plantes répulsives, que l’on trouve dans les jardineries ou autres, comme les Armoises, le Cataire, les Chrysanthèmes, la Menthe verte, la Tanaisie… Dans un avenir proche, je testerai ces plantes.

Maintenant, certains insectes sont nos amis, comme les Syrphes, où les larves vont boulotter les pucerons.

Syrphes

On a les coccinelles carnivores. Les Larves de coccinelles en mangent de 50 à100 pucerons par jour. Il est très important pour la nature de les laisser tranquille, car ces insectes sont de très bons alliés pour le jardinage.

cocinelle-1

Conseil n° 3 : Les recettes de Grand mère !

Recette n°1 : Le purin d’Ortie :

Vous pouvez le trouver dans toutes les grandes surfaces, mais vous pouvez aussi le faire. Il vous fera 1 kg d’orties pour 20L d’eau (si vous mettez 10L eau, vous allez apporter de l’engrais naturel à la plante et la renforcer). Vous devez faire macérer ce mélange d’ Orties 1 à 2 semaines (en remuant tous les deux jours).

Recette n°2 : Les feuilles de Rhubarbes :

Lors de la récolte des Rhubarbes, vous allez garder les feuilles pour les faire tremper dans 10L d’eau (pour environ 1kg à 1,5kg de feuilles de Rhubarbes). C’est le même principe que le purin d’Orties.
Personnellement, je n’ai pas testé cette décoction.

Recette n°3 : Les feuilles de Tomates :

Si vous faites pousser vos tomates, mettez de côté vos gourmands, et faites pareil une macération des feuilles de tomates. (1kg pour 10L d’eau) Les feuilles de tomates sont aussi répulsives !

Les Gourmands

J’ai testé ce mélange et je trouve qu’il est efficace pour se débarrasser d’une partie des pucerons, mais il faut beaucoup insister.

Feuille-tomate

Recette n°4 : Le Savon Noir :

Certains utilisent aussi le savon de Marseille, à défaut d’avoir du savon noir. Le savoir noir dilué dans de l’eau va empêcher les pucerons de s’accrocher sur les feuilles de la plantes. On ne voit pas les effets tout de suite, c’est pas trop flagrant. C’est pour moi, un truc qui va aider, mais qui n’est pas ultime.

Conseil n° 4 : Certaines Plantes vont aussi vous aider !

La lavande agit comme un répulsif pour les pucerons. N’hésitez pas à planter cette plante à côté des rosiers.

Lavande

Par contre, les capucines sont des fleurs qui vont attirer les pucerons. Je n’ai pas fait le test.

Sur Wikipédia, on peut voir, que les trèfles, la menthe poivrée, l’ail, l’aneth, la ciboulette, la coriandre ou même les pétunias… repoussent les pucerons. Je vous laisse faire le test.

Conseil n° 5 : L’eau, tout simplement !

Parfois, un bon et puissant jet d ‘eau suffit à les faire décrocher et partir. J’ai testé et c’est pour moi, la première chose à faire pour se débarrasser des pucerons. Après, vous devez procéder aux méthodes alternatives de décoction…

Pour éviter une attaque des pucerons, il faut prévenir avant de guérir, en limitant les apports d’engrais, en plantant des plantes répulsives …
L’eau reste votre première action à faire en cas d’attaque – Evalia.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evalia Stavinsky 1508 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine