Magazine Côté Femmes

Les femmes intelligentes et fortes font-elles peur aux hommes ?

Publié le 19 août 2016 par Bellaa

L’idée que les femmes intelligentes font peur aux hommes est très répandue. Généralement, les articles sur le sujet nous brossent dans le sens du poil ( c’est parce que vous êtes très exigeante, vous n’avez pas peur d’être seule, vous voulez quelque chose d’authentique ou rien ). Même si cela est vrai, ça ne nous avance pas à grand chose. Et au final, on se sent un peu mieux dans son célibat, mais toujours seul, encore et encore. 

La question est plutôt de savoir ce qui rebute réellement les hommes, même les successful men dans l’idée de s’engager auprès d’une successful woman, une intellectuelle ou tout simplement une femme engagée avec des convictions fortes et assumées ( ou tout ça à la fois)  ? 

Je pense que l’hésitation réside plutôt dans le revers de vos qualités. En général, les femmes qui ont ce genre de problème se regardent et se disent «  Je suis intelligente, je suis jolie, facile à vivre, fidèle et dévouée … Alors pourquoi ? » 

Premièrement, il n’y a aucune prétention à se dire belle et intelligente si c’est fondé. Mais derrière ce corpus de qualités, il faut voir le verso sombre que peut percevoir homme au premier abord. 

Vous êtes une entrepreneuse à succès … > une Workaholic 

Intelligente et cultivée —-> arrogante/supérieure

 charismatique —> égocentrique 

Bien évidemment, ce n’est pas le cas de tout le monde. C’est une question de perception ou alors de crainte de l’excès. 

Aussi, quand une femme annonce en date qu’elle est directe, un homme pourrait se dire «  elle manque surement de tact, elle est agressive ». En général, les femmes directes auto proclamées laissent rapidement entendre qu’elles auront la critique facile et qu’elle vont essayer de changer ce qu’il y a changer si ça ne leur plait pas. ( very bad point). 

Si l’homme s’en écarte parce qu’il ne pense pas pouvoir supporter quelqu’un d’aussi direct, elle va se dire qu’il n’aime pas son « honnêteté ». 

intelligentes

C’est un peu le même système que les Qualités / Défauts en entretien d’embauche, lorsque l’on répond au classique «  Quel serait votre principal défaut ? ». On cherche toujours une qualité maquillée en défaut pour plaire au recruteur. 

Et bien là, en pensant annoncer une qualité, l’homme voit un possible défaut derrière. Et parfois c’est légitime. 

Par exemple, je suis une Workaholic et je ne m’en cache pas du tout. Echouer sur le terrain intellectuel est vraiment très dur à supporter pour moi, alors il m’arrive de tout mettre de côté sur certaines périodes pour me concentrer sur mes recherches et mes études. 

Personnellement, je vois ça comme de la détermination, une grande capacité de travail et de l’intelligence tant qu’à faire, mais pour beaucoup de garçons que j’ai fréquenté ma non disponibilité était très irritante et vécue comme une marque de désintérêt. Alors rapidement, l’ultimatum arrive. 

En somme, être soi-même coûte parfois cher. 

Mais vous êtes loin d’être seules. Maureen Dowd, accessoirement Prix Pullitzer, a écrit un livre intitulé «  Les hommes sont-ils nécessaires ? ». Sa principale observation est que si une femme géniale comme elle peut être célibataire, qu’est-ce qui ne va pas chez les hommes ? 

Ce qu’elle ne mentionne pas, c’est que bien qu’elle soit belle, intelligent et successful, elle ne donne peut être  tout simplement pas aux hommes ce qu’ils veulent. 

Quand un homme sort avec une femme, il ne cherche pas à savoir si elle est assez douée en droit pour faire une bonne partenaire au cabinet. Ce succès professionnel, cette admiration serait plutôt ce qu’une femme voudrait retrouver chez son homme, alors on suppose que c’est également le cas du côté masculin. Et bien généralement non. 

Les hommes veulent retrouver chez leur partenaire ce qu’ils ne trouvent pas avec leurs collègues et associés. De l’affection, tendresse, de l’attention, du soutien. S’il entend constamment une liste de ce qu’il doit changer ou améliorer, il va sans doute se dire qu’il préfèrerait une femme intelligente mais moins éprouvante et difficile. Pas une femme dévouée et totalement soumise, ni une bimbo ou une femme au foyer parfaite, mais juste quelqu’un qui lui rende la vie plus facile et simple. 

 .

ladmirateur couple

Passons de l’autre côté. J’ai moi-même longtemps cherché à sortir avec des garçons que j’admirais intellectuellement, dans un domaine que je ne maitrisais pas, avec des ambitions disproportionnées. Mais j’ai toujours eu des problèmes avec ce genre d’hommes, tout simplement parce que rien n’était simple. Il y a une relation de compétition, où l’on cherche à se prouver des choses et à se maintenir au niveau, on prend presque un malin plaisir à montrer que l’on a mieux réussi quelque chose. 

Bien qu’il y avait une totale admiration des deux côtés,  ça m’énervait profondément. 

J’ai préféré une relation saine, avec aucun compte à rendre et où le couple est vraiment et uniquement le lieu de la relation amoureuse. Amour, soutien, écoute, attention, à tel point qu’on en oublie l’obsession que l’on peut avoir pour le succès. Il n’y a pas de critiques sur tout et n’importe quoi ou de « challenge » intellectuel permanent. 

En bref, une femme  intelligente, avec un fort caractère et qui se présente elle-même comme tel au premier abord peut donner l’impression qu’elle va fonder sa relation sur cette qualité qui peut devenir un défaut. Or chacun cherche une forme de sérénité dans la relation, un confort où l’on peut dire des choses stupides, faire des choses stupides sans craindre de se sentir rabaissé ou simplement pas au niveau de la discussion. Pour ceux qui reconnaitront, c’est une forme de violence symbolique quotidienne. 

C’est un dilemme en un certain sens. Vous êtes sans aucun doute géniale, vous avez beaucoup à apprendre aux autres et vous méritez de l’admiration pour votre niveau. Mais si cela aboutit à émasculer votre homme, ou le faire se sentir inférieur, insignifiant, il n’aura pas ce qu’il veut dans une relation. 

Les hommes veulent se sentir « masculins », se sentir utiles dans le couple, voire nécessaires. or dans une génération où les femmes se posent des questions comme «  les hommes sont ils nécessaires ? », il est plutôt difficile pour eux de tenir ce rôle.

ATTENTION : cela ne veut surtout pas dire que vous devez jouer la belle idiote, noooon ! Ou même avoir l’air faible et assistée pas plus qu’un homme ne doit jouer aux gros bras. Cela veut simplement dire qu’en couple, il faut vous rentrer dans la tête que vous n’avez rien à prouver au niveau professionnel ou intellectuel, vous devez éteindre cette fonction «  vente de soi même », Personal branding et tous ces réflexes techniques qui font de vous une bonne chercheuse, entrepreneuse, scientifique, ou que sais-je encore. C’est un peu dur à accepter comme ça, c’est vrai. 

Mais il est aussi vrai que «  bosseuse, méticuleuse et opiniâtre » n’ont jamais fait partie de la femme idéale décrite par les hommes. ( ici : http://ladmirateur.com/petite-amie-parfaite-10-points-selon-sondage-askmen/ ).

.;

intelligentes

..

Une fois de plus, il n’y a rien de mal à avoir ces qualités. Mais à partir du moment où cela sous entend ‘être difficile’, construire et surtout maintenir son couple va certainement être compliqué. 

Il faudrait juste apprendre à séparer les choses et se présenter comme quelqu’un de simple. Le fait que vous soyez intelligente, cultivée, réfléchie va nécessairement se sentir et se voir sans que vous ne fassiez quoi que ce soit. Si vous le rappelez vous-même, vous créez un doublon, il sent que vous êtes très intelligente …Et vous en rajoutez une couche en le ramenant sur la table. 

La grande erreur que l’on fait est de vouloir le montrer à tout prix pour se vendre alors que l’homme va simplement y voir un message lourd disant qu’on est exigeantes. En somme «  je suis intelligente et successful, j’en attends autant de toi au quotidien … Ne me déçois pas. » Cela en est presque gênant, car vous le testez, créez un challenge dès le départ. 

En bref, ayez confiance en vous et laissez couler, n’essayez pas de ramener cette facette sur le devant de la scène quand on ne vous y invite pas, car vous êtes bien plus que ça. 

intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes  

intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes intelligentes 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bellaa 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines