Magazine Sport

Où retrouver la chaleur du Brésil : De Paris à Lyon passant par Antibes et Toulouse

Publié le 21 août 2016 par Playeur.co @playeurco

Plus que quelques jours pour profiter des Jeux Olympiques. Vous êtes fan de sport, vous souhaitez soutenir vos athlètes et admirer leurs talents entre amis… Un soupçon de magie brésilienne vous manque. Retrouver l’ambiance Brésilienne près de chez vous pour être au plus près des jeux. Welkeys vous fait découvrir les bons plans partout en France.

Commençons notre Tour de France avec Lyon découvrez « le pain de sucre » l’authenticité de saveurs brésiliennes dans vos assiettes. Ce restaurant est insolite, aux couleurs du Brésil il vous fera voyager grâce à leurs plats typiques (comme le Picanha ou la célèbre feijoada carioca ) et leurs cocktails comme le Caipirinha et le Batida qui se disputent la vedette avec plus de 13 variétés de Cachaça.

À Rio plusieurs talents lyonnais sont présents comme Sarah Bouhaddi gardienne de l’équipe de France de football.. Elenor Bailly spécialiste du triple saut, ou encore Floria Gueï licenciée au club entente Sud lyonnais qui représentera la France au relais du 4x400m.

À la quête du Brésil et de sa culture retrouvons à Antibes « le Pam Pam » Rhumerie & ambiance brésilienne. Dépaysement assuré avec des spectacles pleins de couleurs, de paillettes et de plumes, qui vous fera traverser en une fraction de seconde l’Atlantique pour retrouver l’ambiance actuelle à Rio de Janeiro.

Rappelons que de nombreux sportifs viennent aussi dAntibes et représentent la France à Rio comme Samir Aït Saïd qui fait partit du club Olympique dAntibes, spécialiste des anneaux pendant la compétition. Sofian Bouvet dans la discipline voile série 470 et aussi Damien Joly du club CN antibes spécialiste du 1500m nage libre.

Toujours dans le sud nous arrivons à Toulouse pour retrouver un autre restaurant festif et chatoyant « la Bonita » depuis 1995 la Bonita est une référence lieu connu et reconnu pour ses repas à ambiance festive et pour la qualité de ses plats, notamment ses grillades au feu de bois sur l’authentique churrasco brasileiro. Une ambiance chaleureuse qui monte crescendo pour vous assurer une fin de soirée qui représente au mieux la culture brésilienne.

À Toulouse retrouvez les supporter de Nicolas dOriano qui fait partie du club de Toulouse, cest un spécialiste du 1.500m nage libre, Julien Bahain qui repésentera la France pour laviron et Sofiane Oumiha boxeur au boxing Toulouse Bagatelle.

Terminons notre voyage à Paris au « Pau Brasil » à proximité des Champs-Élysées, retrouvez ce cabaret brésilien qui vous offrira le temps d’une soirée des surprises et un avant-goût des fêtes hautes en couleur, dont les seuls mots d’ordre de rigueur sont : danser, s’amuser, se défouler, au rythme des sonorités riches en émotions de la samba, salsa et lambada.

À Paris aussi de nombreux grands sportifs représentent notre pays comme Franck Lafitte pour l’équipe de Volley, Olivia Epoupa de l’équipe Paris Basket 18 ou Jimmy Vicaut pour le 100m ou le relais 4 x 100m.

 Plus que quatre jours à suivre les exploits de nos athlètes à Rio, ne perdez pas de temps confiez vos clés, l’accueil, le ménage et la gestion du linge de votre location Airbnb a nos concierges Welkeys, vous gagnerez du temps pour suivre la compétition.

Emma

Welkeys

omnisports

Sur le même thème

  • Découvrez la villa Airbnb idéale pour Renaud Lavillenie à Rio !
    Découvrez la villa Airbnb idéale pour Renaud Lavillenie à Rio !
  • Welkeys, votre concierge pour vos locations airbnb
    Welkeys, votre concierge pour vos locations airbnb
  • 4 ambiances brésiliennes à Paris pour suivre les Jeux Olympiques
    4 ambiances brésiliennes à Paris pour suivre les Jeux Olympiques
  • L’interview Welkeys, Le Brésil vue par un local, les bons Plans JO !
    L’interview Welkeys, Le Brésil vue par un local, les bons Plans JO !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Playeur.co 15506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine