Magazine Conso

Carl F. Bucherer Patravi ScubaTec White

Publié le 21 août 2016 par Pascal Iakovou @luxsure

Une plongée élancée

Carl F. Bucherer propose un garde-temps dans un style nouveau, idéal pour plonger dans les plus belles eaux. La Patravi ScubaTec marie intelligemment un caractère fonctionnel et sportif à une touche d'élégance dans son boîtier de 36 mm. Cette élégance est davantage soulignée par le blanc, couleur qui prédomine dans son design et fait de cette montre le parfait compagnon qui vous suivra avec style, bien après la fin de l'été.
Le blanc est éternel. Couleur de la pureté, elle s'accorde avec n'importe quelle autre teinte : ainsi a-t-elle séduit Carl F. Bucherer, qui l'a donc choisie pour habiller sa nouvelle Patravi ScubaTec 36 mm. Le blanc symbolise l'élégance intemporelle, et fait de ce modèle de montre un accessoire de très bon goût, sur terre comme dans l'eau. Non seulement étanche jusqu'à 200 m, son boîtier robuste en acier inoxydable présente également un diamètre de 36 mm, qui s'ajustera parfaitement aux poignets les plus fins.


Tout de blanc vêtu
Le caoutchouc blanc de la Patravi ScubaTec s'accorde idéalement avec son cadran de même couleur, ainsi qu'avec la lunette revêtue de céramique blanche. Il est cependant possible de choisir un bracelet en acier inoxydable discret et délicat. Ces deux bracelets se terminent par une boucle déployante ajustable pour un confort parfait.
La mer, son inspiration
La nouvelle Patravi ScubaTec affiche d'emblée son affinité avec la mer par le motif de vagues qui orne son cadran. Mais elle va plus loin encore : ses douze index appliqués, ses trois aiguilles ainsi que l'index 12 de la lunette sont recouverts d'un revêtement luminescent spécial (le SuperLumiNova), qui, de jour, se marie élégamment aux tons blancs du modèle, mais s'illumine dans la pénombre d'une couleur bleu clair.
Une plongée dans le temps
Le calibre automatique CFB 1950 permet un affichage de l'heure précis et fiable, tandis que sa lunette tournante donne les informations nécessaires sur les temps de plongée et de décompression. Pour une sécurité optimale, la lunette ne tourne que dans le sens anti-horaire. Les plongeuses sauront ainsi à quel moment remonter à la surface.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines