Magazine Sport

Ess vs css : extraordinaire !

Publié le 21 août 2016 par Kabyliesport @KabylieSport

Et c'est parti pour la nouvelle saison sportive 2016-2017 ! Le choc de l'Est entre le CSC et l'ESS a tenu en haleine durant plus d'une semaine les supporters des deux équipes. Hier soir, le stade Hamlaoui était bien garni par la présence en force des deux galeries surtout du côté constantinois. Sur le rectangle vert, les vingt-deux acteurs se sont donnés à fond et avaient comme objectif de rafler la mise et d'entamer le championnat sur une bonne note.

Et c'est parti pour la nouvelle saison sportive 2016-2017 ! Le choc de l'Est entre le CSC et l'ESS a tenu en haleine durant plus d'une semaine les supporters des deux équipes. Hier soir, le stade Hamlaoui était bien garni par la présence en force des deux galeries surtout du côté constantinois. Sur le rectangle vert, les vingt-deux acteurs se sont donnés à fond et avaient comme objectif de rafler la mise et d'entamer le championnat sur une bonne note.

Au finish, les deux antagonistes se quittent sur le score de deux buts partout, dans une affiche qui a tenu toutes ses promesses. Le match de cette première journée de Ligue 1 mobilis a bien débuté pour l'Entente qui a failli ouvrir la marque à la 2' n'était le poteau qui a sauvé Cédric. Les camarades de Bezzaz sortent de leur coquille et tentent quelques incursions mais sans danger pour Khedairia.
Meghni ouvre la marque
Mais ce n'est que partie remise, puisque les efforts fournis par les poulains de Gomes ont été récompensés à la 24'. Sur un joli service de Bahri, Mourad Meghni, l'homme en forme durant cette période de préparation, bien placé dans la surface de vérité et d'une frappe à ras de terre, ouvre la marque et délivre les milliers de Sanafir présents dans les gradins du stade Hamlaoui. Les Constantinois auraient même pu doubler la mise.
Nadji égalise sur penalty
Les protégés d'Abdelkader Amrani n'abdiquent et tentent de mener des incursions dans le camp du CSC. Sur un travail individuel du revenant Abdelmoumen Djabou, ce dernier se joue des défenseurs, avant de servir son équipier Nadji fauché dans la surface par Bahri. Nadji, le revenant, exécute la sentence et signe l'égalisation à la 40'. Trois minutes plus tard et sur un centre, Nadji a failli doubler la mise en envoyant le cuir dans les décors.
Meghni double la mise
Après ce ratage et sur l'action qui vienne, Meghni revient à la charge à la toute dernière minute, en doublant la mise, suite à une jolie remise de Bezzaz. Encore une fois, sur un tir à ras de terre, il secoue les filets pour la deuxième fois.
Djahnit remet les pendules à l'heure
Après la pause, les deux équipes reviennent sur le terrain avec la ferme intention de tripler la mise pour le CSC et d'égaliser pour l'ESS. Les deux coachs opèrent des changements, et ce sont les Sétifiens qui parviennent à remettre les pendules à l'heure à la 73', suite un joli travail collectif avant qu'Ait Ouamar ne serve sur un plateau Djahnit qui n'a pas trouvé aucune difficulté pour secouer les filets. Le reste de la partie n'a rien changé au score qui est resté de deux buts partout entre les deux formations. Un bon point de pris pour les Sétifiens, tandis que le CSC aurait pu l'emporter, mais ce n'est que le début de saison et le parcours est encore long.

Gomes : "Chaque équipe a eu sa mi-temps"
"Dans l'ensemble, c'est un nul équitable, puisque chaque équipe a eu sa mi-temps. Nous en première période en marquant deux buts et on aurait même pu en marquer d'autres. En seconde période, l'ESS est revenue en force en égalisant suite à une erreur de déconcentration de la défense. Ce nul concédé à domicile ne va pas nous perturber et on fera tout pour se racheter face à la JSS.

Amrani : "On a réussi une bonne 2e mi-temps et on aurait pu gagner"

"On a affronté une très bonne équipe du CSC. Si en première mi-temps on n'était pas à la hauteur, je pense qu'en deuxième mi-temps, on a réussi de belles facettes de jeu et on aurait même pu retourner à Sétif avec la victoire. Mes joueurs ont réussi une bonne deuxième manche et ce nul va nous pousser à aller de l'avant."

C

ESS VS CSS : EXTRAORDINAIRE !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kabyliesport 47823 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine