Magazine Conso

Expérience à Londres pour dépolluer les rues

Par Joël Bruffin @joeltwitt38

La qualité de l' air à Londres est une préoccupation croissante et on estime que la pollution est responsable de plus de 9500 morts chaque année. Bien que des mesures aient été prises pour dépolluer l'air de la capitale, les niveaux continuent à s’élever au- dessus des lignes directrices de sécurité de l' UE.
Les principaux responsables sont des particules fines (PM 2,5 ) et le dioxyde d'azote (NO 2 ) créé principalement par les émissions de diesel des voitures, camions et autobus.

Mur vert

Les APU de Treebox sont des jardins verticaux qui intègrent les plantes qui par un processus de phytoremédiation, éliminent les polluants de l'air. Une nouvelle technologie, connue sous le nom aerogation, accélère la vitesse à laquelle le mur vert traite les polluants par jusqu'à 200 fois. Chaque unité peut produire plus de 800,000L d'air purifié chaque jour et apporter des améliorations immédiates importantes. Ils sont alimentés par des sources renouvelables solaires ou autres et conçus pour durer plus de 10 ans.
Les meilleurs emplacements pour commencer sont les abribus. Ils sont au niveau des piétons, à proximité des sources d'émission et l'utilisation d'un espace qui est souvent négligé pour des projets d'infrastructure verte.
La Sté Treebox commence à produire une flotte de ces systèmes et Staffordshire University teste l'efficacité de ces unités et publiera les résultats plus tard cette année.

Ficus dépoluant

processus naturel des plantes 


Je suis impatient de connaître ces résultats, la notion de plantes dépolluantes est souvent controversée et cette expérience peut prouver leur efficacité.

Sources : Sté Treebox

Mon article sur les plantes dépolluantes de juin 2009


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Joël Bruffin 10918 partages Voir son profil
Voir son blog