Magazine Info Locale

« Faitout pour la France » et rien pour les Français

Publié le 23 août 2016 par Gezale

Jospin aimait le football et Chirac les footballeurs. Sarkozy aime la France du moins l’assure-t-il mais il n’aime pas les Français. Son dernier livre est, dit-on, un ramassis de clichés, de répétitions, de propositions décomplexées mêlant des propositions-privilèges pour les riches et les patrons et la baisse des indemnités pour les chômeurs dont le sieur Wauquiez assure qu’ils sont des assistés. Évidemment, Sarkozy se pose en meilleur rempart contre le terrorisme lui qui n’est pas sorti grandi de l’affaire Merah qu’il a oubliée dans son bilan. D'ailleurs n'a-t-il pas présidé pendant cinq ans ?
Il faut être sacrément gonflé pour se présenter à nouveau à la présidentielle quand le bras de la justice s’étend sur de multiples affaires vous concernant. Alors qu’ils ont commenté abondamment le livre (?) de Nicolas Sarkozy, les journalistes ont, pour la majorité d’entre eux sauf ceux de Médiapart et de Libération, omis de rappeler la situation judiciaire de l’ancien président empêtré dans l’affaire Bygmalion, le financement libyen de sa dernière campagne, et bien d’autres qu’il serait fastidieux de citer en détail : Tapie-Lagarde par exemple. Un mien ami me propose de titrer ce billet à la façon « Canard enchaîné ». C’est ainsi qu’il propose le candidat « Faitout pour la France » eu égard au nombre élevé de casseroles qu’il va trimballer de ci de là au cours de la campagne à venir.
Ce qui caractérise Sarkozy c’est son culot. A la façon de Trump qui dit tout et son contraire, il vampirise de programme du FN dans tout ce qui touche à la nationalité, à l’immigration, à l’Islam, à la sécurité, au terrorisme. Avec Sarko pas d’attaques au couteau. Pas de camion fou. Pas de policiers assassinés ! Tolérance zéro et mise au placard ou en taule (comme on voudra) de tout suspect, de tout fiché, de tout ce qui s’oppose…autrement dit, Sarko-Erdogan. Il nous prend pour qui ?
Les Français, interrogés hier et aujourd’hui, ne sont ni dupes ni idiots. Ils savent ce que valent les promesses d’un Sarkozy. Ils sont donc 8 sur 10 à ne pas souhaiter la victoire de l’ex-président en 2017. Quelle claque. Autrement dit, si Sarko fait le bonheur du cœur de l’Ex-UMP, il n’imprime pas dans l’opinion. Ouf.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7192 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine