Magazine

Bon pour la planète, bon pour les femmes: Green is so chic!

Publié le 16 juin 2008 par Veosearch

La Séduction et la consommation responsable sont elles incompatibles ? Non !


Lefigaro.fr s’associe à VeoSearch.com pour la mise en ligne de « green is so chic ! », jeu de sensibilisation à destination des femmes valorisant les produits féminins respectueux de la nature.

  • Séduction et consommation responsable : incompatibilité ?
Si les intentions d’achats affichées par les consommateurs Français sont supérieures à 40%, les parts de marché effectives des offres alternatives ne dépassent pas 4% .
Pour inverser cette tendance et faire découvrir aux femmes des marques responsables, VeoSearch organise en partenariat avec lefigaro.fr, le jeu « Green is so chic ! », mis en ligne à l’occasion du Festival Mondial de la Terre.

« Il est important de mettre en évidence le dynamisme des offres sur ce segment et d’accélérer le mouvement vers une consommation plus responsable. Le jeu Green is so chic ! est un moyen de sensibilisation ludique. » explique Eric Leclerc, Directeur Marketing du Figaro.fr
Ce projet s’inscrit dans l’ambition générale du moteur de recherche solidaire VeoSearch.com : soutenir les initiatives de Développement Durable par la communication et le financement de projets concrets.
  • Des initiatives innovantes et responsables
Bio, éco-conçu, vintage : « Green is so chic !» met en avant 9 partenaires responsables et tendances : A gagner, un weekend pour deux en spa hôtel Bio, de la lingerie glamour en fibre de pin, des accessoires en tissus vintage, des bijoux en coton et des produits cosmétiques biologiques.

Du 16 juin au 14 juillet 2008 : www.green-is-so-chic.com


Partenaires Produits:


Partenaires Média:

David pour la Veoteam

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veosearch 96 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte