Magazine High tech

J’ai testé pour vous la montre connectée Gear Fit 2 de Samsung

Publié le 29 août 2016 par Taytay92i @taytay92i

20160828_104206

Bonjour à tous,

La rentrée s’approche, et avec elle les bonnes résolutions pour garder la forme et l’énergie emmagasinées pendant les vacances. Et quoi de mieux pour se maintenir en forme qu’une des meilleures montres connectées du marché, j’ai nommé la Gear Fit 2 de Samsung. J’ai pu tester pour vous ce bracelet connecté plein de ressources et d’astuces.

Après le succès de sa Gear Fit, devenu un must des bracelets connectés, Samsung ne s’était pas endormi sur ses lauriers. Le géant coréen, bien conscient du marché porteur, a remis sur le métier ses équipes avec pour objectif de faire encore mieux. Le résultat est une Gear Fit 2 qui a su garder les forces de sa grande soeur, tout en se dotant de nouvelles fonctionnalités très convaincantes. Même si des améliorations sont encore possibles.

J’ai donc pu tester la Gear Fit 2 pendant mes vacances. Déjà heureux propriétaire du premier modèle de la série, j’avais évidemment des éléments de comparaisons, et des attentes quant aux performances de cette nouvelle mouture du bracelet connecté de Samsung. Et disons le tout de suite, je n’ai pas été déçu.

A gauche, la Gear Fit A droite, la Gear Fit 2

A gauche, la Gear Fit. A droite, la Gear Fit 2

On retrouve évidemment l’écran légèrement incurvé super-Amoled (1,5 pouce, soit 3,8 cm ; 216 x 432 px) qui faisait l’identité de son prédécesseur. Mais première petite révolution : l’affichage est désormais vertical et plus horizontal. Un changement qui ne nuit absolument pas à la lisibilité de l’écran : la qualité d’affichage est excellente, la fluidité des menus aussi. Un vrai point fort face à la concurrence. Seul petit bémol : en cas de fort ensoleillement, il faut parfois incliner le poignet pour pouvoir lire correctement l’écran. Sur la tranche, on trouve 2 boutons : marche/arrêt et retour menu. Enfin, l’intérieur du module renferme le capteur cardiaque et le plot magnétique de recharge. Ce dernier vient de connecter sur la petite base fournie. Un système nettement plus pratique que le montage fastidieux de la Gear Fit première du nom. Le bracelet a lui aussi été revu. Il est désormais disponible en taille S et L. La matière neopren est agréable à porter au poignet et l’attache a été pourvue d’une boucle censée éviter un décrochage intempestif de la montre.

20160828_165559 20160828_165605 (1) 20160829_100338

La grande innovation de la Gear Fit 2 est qu’elle peut désormais fonctionner sans smartphone. Idéal pour pouvoir allez courir sans se surcharger inutilement. La montre connectée de Samsung embarque ainsi un GPS, gère le suivi de toutes les données de santé (pas, étage, rythme cardiaque, calorie, hydratation, avec un menu spécifique à chacune). Elle peut même faire office de lecteur musical grâce à sa mémoire embarquée de 4 gigas (soit 500 titres environ) et sa connexion bluetooth qui permettra d’appairer un casque audio.

20160828_105636
20160828_104800

20160828_104518
Le mode

Côté logiciel, si l’utilisation courante est agréable et simple, il faut quand même en passer par une installation à la limite de l’usine à gaz. En effet, pour faire fonctionner la Gear Fit 2 avec son smartphone, il faut d’abord appairer la montre en bluetooth, puis télécharger et paramètrer l’application Gear, puis réitérer la même opération avec l’application S-Health. Un processus long et un peu confus. Une fois toute l’opération effectuée, le résultat est tout de même pratique et complet : Gear permettra de gérer toute la partie configuration de la montre (cadrans, alertes, détection) :

Screenshot_2016-08-29-10-08-45
Screenshot_2016-08-29-10-09-54
Screenshot_2016-08-29-10-10-16

Tandis que S-Health se chargera de la compilation des données :

Screenshot_2016-08-29-10-21-28
Screenshot_2016-08-29-10-22-09
Screenshot_2016-08-29-10-23-35

Petit plus sympa : la Gear Fit 2 peut servir de télécommande musicale et peut ainsi gérer les titres de votre bibliothèque, mais aussi naviguer sur les sites de streaming — qu’il suffira de lancer sur le smartphone.
A noter que même si la Gear Fit 2 peut fonctionner sans avoir besoin de se référer à S-Health, cette application reste indispensable et qu’elle ne fonctionne que sous Android 4.4 ! Attention donc aux problèmes de compatibilité avec des smartphones plus anciens (Et au possesseur d’Iphone, qui devront passer leur chemin). On terminera avec l’autonomie de la batterie : 4 jours sans activation du GPS, 1 seul jour avec. C’est un des points faibles de ce bracelet à mon sens, mais pas forcément gênant si, comme moi, on ne dort pas avec sa Gear Fit au poignet, et qu’on peut donc la mettre en charge la nuit. La Gear Fit 2 dispose aussi d’un mode « eco d’énergie » très pratique, qui peut faire durer la batterie quelques heures de plus, mais avec le strict minimum en terme d’utilisation.

Au final, j’ai vraiment grandement apprécié la Gear Fit 2 de Samsung. Le fabricant coréen a clairement tenu compte des remarques utilisateurs après la sortie du premier modèle de la série. Il aura certes pris son temps pour concocter ce nouveau produit, mais le jeu en valait la chandelle. On est en face d’un bracelet connecté de haut de gamme, fiable et pratique, quelques soient les utilisations. J’ai tout particulièrement apprécié le fait de pouvoir utiliser la Gear Fit 2 sans mon smarpthone, ce qui offre un sentiment de liberté très agréable.

J’accorde la note de 9/10 à la Gear Fit 2 de Samsung, l’une des meilleures montres connectées du marché, sans aucun doute. Elle est d’ores et déjà disponible sur le site de Samsung au prix de 199 euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Taytay92i 20423 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte