Magazine Société

Un train qui fait rêver

Publié le 29 août 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) L’Allemand Andreas Richter et le Polonais Piotr Koper annonçaient en août 2015, qu’ils connaissaient précisément l’emplacement d’un train nazi rempli d’or et d'œuvres d’art. Avec le temps, il était devenu mythique. Les deux chasseurs de trésor ont reconnu mercredi 24 août 2016 qu'ils s'étaient trompés. "Cette nuit, nous avons décidé de fermer le chantier qui, il faut l’admettre, n’a rien donné", a déclaré Andrzej Gaik, porte-parole de l’équipe polono-allemande qui a mené les fouilles à l’aide de géo-radars, foreuses et bulldozers. Ce qui n'empêche pas les deux chasseurs de trésor de laisser entendre qu'ils pourraient tenter une nouvelle recherche en septembre sur un autre site "tout proche", munis des autorisations légales nécessaires. Après s'être préparés pendant des mois, ils avaient entrepris des fouilles à Walbrzych, au-dessus d’un vaste réseau de galeries souterraines, malgré les expertises négatives des spécialistes de l’Académie des Mines de Cracovie sur l’existence de ce train. Pour une partie de la population de Walbrzych, c'est une déception. Depuis un an, cette ville sinistrée économiquement depuis la fermeture de cinq mines dans les années 1990, vivait avec l'espoir de trouver le trésor nazi.
Mais tout n'a pas été négatif, Walbrzych a connu une année touristique sans précédent, le nombre de curieux qui ont séjourné en ville a augmenté de 44% par rapport à l’an dernier. Par ailleurs, les fouilles ont permis de rappeler l’existence de cet immense complexe souterrain construit en 1943 par les nazis pour devenir, éventuellement, le quartier général de l’armée en cas de revers militaires. Baptisé projet “Riese”, géant en allemand, il n’a pu être terminé, mais une grande partie du tunnel n’a jamais été explorée.
Voilà de quoi alimenter la curiosité et l’imagination de ceux qui rêvent de trouver des trésors. Le porte-parole de la ville est optimiste “Pour nous, le train rempli d’or est bel et bien passé”...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 106952 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine