Magazine Voyages

Airbnb invite aux expériences immersives !

Publié le 30 août 2016 par Jlboulin @etourismeinfo

Dans cette ambiance de rentrée, ce premier billet s'engage comme la traditionnelle première rédac, celle ou le maître ou la maîtresse nous demandait de raconter nos vacances. Enfin c'était comme ça jadis, naguère... de mon temps quoi ! 😉

Alors voilà !

Décidé à visiter la Toscane et après de longues réflexions cartographiques et webistiques, je me décidai pour un séjour initial de 3 jours à Florence avant d'explorer plus avant la Toscane. J'aime Florence, qui évoque tant de charmes et d'attraits...
En garçon prévoyant, je m'attachai à réserver l'hébergement. Je réservai un appartement pour 3 nuits sur le site de Airbnb. Jusque là, rien que de très normal me direz-vous à juste titre.

Et 10 jours plus tard, soit 4 ou 5 jours avant mon départ, je reçus ce mail :

Airbnb invite aux expériences immersives !

Après décryptage minutieux de cette missive en Anglais (curieux pour un géant qui semble nous connaître par cœur...), je compris que j'avais la possibilité de tester gratuitement une expérience immersive à la sauce AIrbnb. Et en cliquant sur le lien, je découvris cette offre :

Airbnb invite aux expériences immersives !

Au risque de vous décevoir, je dois avouer que je n'ai pas tenté l'expérience parce qu'elle aurait mobilisé pas mal de temps sur un séjour de 3 jours et j'avais déjà programmé plein d'autres choses. Mais cela m'a paru intéressant à plus d'un titre et je me suis penché rapidement sur ces offres qui sont regroupées sur le site Airbnb city hosts.

Airbnb invite aux expériences immersives !

Premier constat : comme on pouvait s'en douter, Airbnb propose un site magnifique où chaque expérience est présentée comme un film. Encore un bijou de site !
Évidemment, une belle vidéo vient renforcer l'impression de qualité et de professionnalisme :

Deuxième constat : il n'y a que 11 destinations proposées. Pour l'instant seuls les plus grands " spots " touristiques sont couverts, à l'exception notoire de certaines grandes villes où Airbnb rencontre quelques difficultés avec son modèle économique comme Berlin ou New York.

Troisième constat : les produits sont chers et se placent délibérément dans le haut-de-gamme. 304 € pour l'expérience qui m'a été proposée (8h sur deux jours avec le City Host et 3 repas avec vins inclus), personnellement je trouve ça assez cher quand on sait qu'il y aura jusqu'à 8 participants...
Naturellement ces expériences s'étalent sur 2 jours pour générer au minimum une ou 2 nuitées.

Quatrième constat : ces " expériences immersives " me semblent familières des Greeters ( voir l'exemple mulhousien ci-dessous). D'un côté une visite thématisée avec un local bénévole, de l'autre des visites et des activités " cools " avec un local rémunéré. Il y a là sans doute une esquisse de gamme d'expériences " comme un local " qu'il conviendrait de coordonner et mettre en cohérence.

Airbnb invite aux expériences immersives !

On le voit l'ogre Airbnb étend son empire en occupant aussi nos jours, et de belle façon, attrayante et originale !

Pour les offices de tourisme à la " papa-maman " dont je parlais dans ce billet récent , on peut sans doute craindre une accélération de leur obsolescence avec des Airbnb et consorts (Trip Advisor, Google, etc.) qui les " ringardiseront " très rapidement. La démonstration du savoir-faire et du faire-savoir de ces acteurs impressionne et ne laisse guère planer de doute. Bien sûr, n'oublions pas que ce phénomène reste pour l'instant essentiellement urbain...

Pour les offices de tourisme acceptant de se re-construire autour de l'attractivation, on peut voir dans ces expériences immersives un atout supplémentaire pour valoriser une marque territoriale autour de la rencontre avec les locaux, à la condition de réussir à s'imposer comme coordonnateur et partenaire de confiance.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 68594 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine