Magazine Conso

Une chasseuse de tendances renommée s’intéresse à la collection tout en légèreté de Rado

Publié le 30 août 2016 par Pascal Iakovou @luxsure

Légèreté est le maître-mot de la dernière collection de l'horloger suisse Rado, tant sur le plan esthétique que technique pour les matériaux utilisés. C'est avec ce maître-mot en tête que Lidewij Edelkoort, chasseuse de tendances renommée, s'est intéressée à ces garde-temps Rado, en les plaçant aux côtés d'objets de design exclusifs dans le cadre d'une exposition présentant l'interaction entre les innovations légères de Rado et la vision unique de Lidewij Edelkoort d'un mode de vie plus léger.
Les derniers modèles exceptionnels de Rado ont été fabriqués en céramique haute technologie, le matériau fétiche de la marque et l'un des matériaux les plus durables et les plus légers utilisé dans l'horlogerie de luxe. Les designs sont légers et aériens : la True Open Heart, avec son cadran nacré diaphane, évoque un sentiment de légèreté, tandis que les nouvelles montres True Thinline, aux lignes épurées et profils ultra-fins, semblent flotter sur le poignet.


En quête de légèreté
Lidewij Edelkoort, consultante en tendances et éditrice réputée, s'est fait un nom en tant qu'interprète prévisionniste d'un monde emporté dans un changement révolutionnaire. Dans Designing Lightness, sa dernière collaboration avec Rado, Lidewij Edelkoort associe la toute dernière collection de montres Rado à des objets d'art fabriqués à partir de tissus légers, de porcelaine délicate et de matériaux drapés, matelassés ou légèrement courbés. Cette exposition souligne son observation selon laquelle le design d'aujourd'hui est en quête de légèreté : " Aujourd'hui, le design se transporte et se porte, des tissus légers comme une plume vêtissent nos corps et des montres fines et sobres s'étendent vers l'infini. Le matériau est le message. La pleine conscience est le mouvement. "
Lidewij Edelkoort a ajouté : " Les montres Rado sont simples, sereines et apaisantes. Elles sont créées pour l'individu et non plus pour le public. Elles offrent un sentiment incroyable de légèreté lorsqu'elles sont portées. De leurs cadrans délicats à leurs silhouettes lisses, les détails horlogers sont intimes et intenses, centrés sur les éléments fondamentaux, le temps calme et invisible. "


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines