Magazine Amérique latine

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Publié le 30 août 2016 par Tidus457 @perou_voyage

Johanna Bellessort, 28 ans, originaire de la région parisienne, a monté une agence de treks solidaires en Amazonie dans la région de Puerto Maldonado.

Qu'est ce qui t'as amenée au Pérou?

Je suis arrivée au Pérou en 2012 dans la cadre d'un volontariat à Arequipa. En France je travaillais en tant qu'éducatrice avec les personnes en situation de handicap mental, j'ai trouvé une association à Arequipa utilisant la méthode d'équitherapie c'est une thérapie qui utilise les chevaux. J'y ai travaillé 4 mois.

Puis j'ai décidé de voyager et je suis arrivée à Puerto Maldonado et je ne suis plus jamais repartie.

Pourquoi avoir choisi de t'installer à Puerto Maldonado?

En arrivant à Puerto Maldonado j'ai tout de suite sentie que cette région étais faite pour moi, je me suis sentie comme chez moi. Je vis a une cinquantaine de kilomètre de Puerto Maldonado dans une petite communauté, ici nous avons une vie paisible, le soleil toute l'année, nous cultivons nos fruits et légumes ... Que demander de plus?

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Comment en es-tu arrivée à lancer ton agence d'écotourisme

Je suis arrivée à Puerto avec mon petit ami Kike qui est maintenant mon mari; Kike avait une réserve de conservation et reforestation de 650 hectares de forêt vierge, il recevait des visiteurs avec couchsurfing.

Nous ne pouvions donc pas en vivre et devoir payer des gardes forestiers mettait en péril la zone de conservation, car il faut être toujours sur place, marcher, faire des rondes afin que personne ne viennent couper les arbres ou chasser les animaux sauvage; nous avons donc décidé de créer Tambopata Trek.

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Quels sont les activités que tu proposes?

Nous proposons des treks de 3 ou 4 jours à la découverte de notre belle forêt, les treks sont itinérants, nous dormons chaque soir dans un endroit différents.

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna
Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Nous partons à la découverte de plantes médicinales, d'arbres millénaires, nous avons la chance d'avoir notre propre réserve privée et les animaux y sont nombreux, perroquets, singe, caïmans... Pleins de papillons et d'insectes, la région regorge de trésors.

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna
Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna
Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna
Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Nous proposons également un cours de cuisine locale donnée par les habitants. Grâce à la récolte de cacao de la communauté chaque participant confectionne de la pâte de cacao avec laquelle il repartira.

Nous travaillons avec les habitants pour que le tourisme profite à tous.

Notre association KM 47 aide les communautés dans l'aménagement de leurs logements pour promouvoir le tourisme chez l'habitant.

Quelles sont les actions de l'association KM 47?

Pour bien comprendre les actions de km 47, il faut comprendre les problématiques de notre région. Le plus gros problème environnemental ici c'est la déforestation de nombreux mineurs et bûcherons illégaux, qui provoquent des dégâts environnementaux et humains. De nombreux problèmes sociaux en découlent: prostitution, alcoolisme, travail des enfants.

Est-il possible d'aider l'association?

Notre association est pour le moment une petite association, nous avons besoin de personne ayant envie de nous aider, soit sur le terrain au Pérou en venant faire du volontariat soit en France et dans le monde en soutenant financièrement et en faisant connaitre notre association nos projets.

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Nous allons bientôt ouvrir notre site internet et faire un appel à la générosité afin de récolter des fonds et de continuer nos projets au Pérou.

S'installer au Pérou n'est pas toujours simple, et la région du Tambopata offre son lot de défis. Quels sont les plus grands défis auxquels tu fais face?

Je me souviens au début en arrivant dans mon petit village les gens me regardais comme une drôle de bête, je crois qu'ils ne comprenaient pas ce que venais faire ici.

Mon intégration au sein de la communauté à mis du temps, je dirais un an et demi pour que les gens commencent à me faire confiance, quand ils ont vu que je travaillais avec la machette ou que je partais 4 OU 5 jours en pleine forêt je crois qu'ils se sont rendu compte que je n'étais pas si différente et m'ont totalement intégré à la communauté.

Qu'aimes-tu le plus de la région du Tambopata ?

La forêt et ses animaux, les lever de soleil sur le fleuve, la qualité de vie, ici je me sens vivante, j'aime l'authenticité des gens et leur manière de voir les choses.

Quels sont tes endroits préférés de la région ?

C'est difficile à dire, ici tout est beau... Si j'avais un endroit à choisir ce serait sur la rive du Fleuve Tambopata le matin au lever du soleil, le calme, les oiseaux, le réveil de la forêt amazonienne ...

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Quels sont les conseils que tu donnerais à quelqu'un qui veut lancer un projet au Pérou?

Je pense que le plus important et de se sentir bien dans le pays ou on à envie de lancer son projet.

Les Péruviens sont des gens accueillants et très aimables qui seront toujours là pour donner un coup de mains.

Le maitre mot est : Patience... car au Pérou les choses avancent au rythme du pays et respect de la culture et des traditions, il faut savoir s'adapter et croire en ses projets .

Envie d'en connaître plus sur l'aventure amazonienne de Johanna?

Site web : http://www.tambopatatrek.com/

Page Facebook : Tambopata Trek / KM 47

Toutes les photos sont la propriété intellectuelle de Tambopata Trek

Vous utilisez Pinterest? Voici l'image à pinner!

Entrevue expat : les treks solidaires de Johanna

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tidus457 18029 partages Voir son profil
Voir son blog