Magazine

L’informatique scolaire… trop…

Publié le 31 août 2016 par Santamaria

Le site l’informaticien publie un article détaillé sur l’avancement de l’introduction du numérique dans les collèges. Personnellement je reste déçu que l’on n’aborde pas 2 points qui semblent tabous :
– BYOD
– l’enseignement par la base.

Je suis sidéré de voir que l’on continue à acheter un ordinateur pour chaque élève alors que les entreprises ont compris depuis longtemps l’intérêt (mais aussi le fait que la vague est de toute façon incontournable …) du BYOD : laisser chaque collaborateur utiliser son  matériel personnel. On parle de 25% seulement des lycées équipés mais il est absolument évident que beaucoup plus d’un quart des collégiens possèdent leur propre ordinateur et/ou leur smartphone ! Bon sans doute pas évident de gérer une classe mêlant des élèves travaillant sous windows 7, 8 (j’allais dire 9 mais non hein…) 10, linux, IOS, chrome… Mais on nous parle tellement de l’importance de la diversité dans notre société, pourquoi ne pas jouer aussi la diversité des OS lors de l’enseignement de l’informatique ?! De toute façon ils auront leur smartphone dans la poche pour chasser les pokémons alors ils pourraient bien aussi le sortir pour les cours de programmation, non ?!

Je prends aussi les paris que, même dans les établissements réputés difficiles (ou peut être même surtout dans ceux là ? ), il y a dans chaque classe au moins 5 élèves qui en savent déjà beaucoup plus en programmation que ce que leur professeur pourra avaler en 4 à 16 heures de cours (car cela semble le maximum prévu pour former les professeurs à ces nouvelles compétences). Certaines entreprises sont en train de former les cadres quinquas à manager les compétences de la génération Y qu’ils ne maîtrisent pas eux mêmes. Formons donc aussi les profs à utiliser celles de leurs élèves dans les domaines dans lesquels ces chères têtes blondes sont en avance !

Ne me dites pas que je rêve. J’ai la preuve que cela est possible : un de mes fils a organisé en cinquième, pendant la pause déjeuner, en amenant son propre ordinateur portable, des ateliers de programmation pour ses camarades. Les professeurs ne sont pas venus assister mais ses ateliers étaient pleins! (non, je ne suis en aucune façon à l’origine de cette initiative mais peut être qu’il y a quand même des facteurs héréditaires, un petit gène caché quelque part…;-) )


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santamaria 310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte