Magazine Emarketing

Start-up, Inbound Marketing et Growth Hacking

Publié le 31 août 2016 par Marketingcommunity @marketing_cmnty

Start-up, Inbound Marketing et Growth Hacking

L'Inbound Marketing et le Growth Hacking sont souvent considérés comme les marketing des start-up : modernes, dynamiques et réactifs, ils savent se remettre en question et s'adapter à leur environnement.

Qu'est ce que le Growth Hacking ?

Le terme Growth Hacking est apparu pour la première fois en 2010. Sean Ellis, en charge de faire connaître et développer la base utilisateurs de Dropbox, était à la recherche d'une remplaçante pour son poste sans réussir à trouver un intitulé qui convienne parfaitement à de dernier. Il a alors inventé le terme de Growth Hacker, le plus représentatif de ses activités, qui désigne une personne qui a pour seul et unique but la croissance de l'entreprise. Il fait ainsi référence à un profil professionnel bien spécifique. Il ne s'agit pas d'un simple webmarketeur.

Comme son nom l'indique, le Growth Hacker met en oeuvre des ou tactiques) qui ont pour objectif d'augmenter fortement et très rapidement la croissance du chiffre d'affaires de son entreprise. Pour y arriver, le Growth Hacker doit utiliser conjointement plusieurs compétences dont celles liées au marketing, à l'éditorial mais également au développement informatique ainsi qu'à l'analyse des données. Il tente donc des coups marketing et analyse leurs impacts sur les ventes de l'entreprise.

À noter

Certains hacks sont désormais célèbres. Le premier d'entre eux est celui de Hotmail. Tim Draper, l'un des investisseurs, a eu l'idée géniale d'ajouter à la fin de chaque email envoyé sur Hotmail la mention suivante : " PS : I love you. Get your free email at Hotmail ". Ce simple hack leur a permis d'acquérir 20 000 utilisateurs en un mois et 1 million en un semestre !

Ce profil " couteau suisse " fait que le Growth Hacker est très prisé des start-up qui peuvent à travers une seule et même personne (donc à moindre coût) obtenir des compétences essentielles au développement de leurs activités commerciales sur le Web.

Hormis quelques hacks très célèbres, les tactiques déployées sont très proches de celles de l' Inbound Marketing. On cherche à travers elles à tester des actions de petite ou moyenne envergure et à s'assurer qu'elles produisent un effet positif en termes de génération de leads et de ventes. Mais à la différence de l'Inbound Marketing qui ne compte que 4 étapes (attirer, convertir, clôturer et enchanter) définies par le tunnel de conversion, le Growth Hacking est un process qui en suit 5. Le seul objectif est de maximiser le passage d'une étape à l'autre en ayant le meilleur taux de conversion possible entre chacune.

Les 4 étapes de l'Inbound Marketing deviennent ici acquisition, activation,rétention, revenu et recommandation.

L'intérêt du Growth Hacking ne réside donc pas finalement dans son aspect " magique " qui permettrait d'acquérir très rapidement du trafic et des leads, mais plus dans le fait qu'il met l'accent sur les taux de transformation en cherchant à les optimiser constamment. Par exemple, une landing page sera testée sous différentes variantes (choix du titre, des illustrations, des couleurs...) afin de ne retenir que la version qui obtient les meilleurs résultats.

Start-up... Adoptez l'Inbound Marketing !

Growth Hacking, Inbound Marketing... Hormis une différence de forme, la méthodologie appliquée est donc sensiblement la même. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle ces techniques marketing devraient être adoptées par toutes les start-up. En proposant les méthodes pour se faire connaître sur les canaux digitaux et convertir les visiteurs en leads puis les leads en clients, ces concepts représentent une forme agile et moderne du marketing. Voici les 5 principales raisons pour lesquelles les start-up devraient notamment adopter la démarche Inbound :

  1. Les fondateurs de start-up ont à priori des choses à dire (idée derrière la création de leur société, nouveautés apportées, etc). Tout ceci représente une matière première pour créer des contenus qui devraient intéresser leurs cibles.
  2. Généralement, les start-up ont besoin de valider rapidement leur positionnement en confrontant leurs idées, leurs concepts avec un public le plus large possible. Le Web, et notamment les médias sociaux, leur permettent d'atteindre cet objectif.
  3. Les budgets marketing des start-up ne sont pas extensibles. Développer une présence auprès de leurs cibles via le Web représente un investissement pérenne et rentable.
  4. L'inbound Marketing est un " marketing scalable ". Contrairement à une approche publicitaire classique, l'Inbound Marketing permet de monter en puissance dans le temps. On construit brique après brique sa visibilité. En fonction de ses objectifs et de ses moyens (humains ou financiers), il est possible de dimensionner ses investissements et de les ajuster de manière parfaitement agile.
  5. L'inbound Marketing répond parfaitement au principe de Lean Entreprise ou Lean Start-up. La démarche Inbound est très centrée sur le client et elle permet de recueillir rapidement des retours terrain, ainsi que de détecter des attentes ou des besoins non-identifiés initialement. Elle offre ainsi des indicateurs précis aux start-up pour qu'elles puissent rapidement s'adapter à leurs marchés.

L'Inbound Marketing représente donc une très bonne boîte à outils pour les start-up qui cherchent à valider leur projet, se faire connaître et se développer.

Start-up, Inbound Marketing et Growth Hacking
L'Inbound Marketing
Attirer, conquérir et enchanter le client à l'ère du digital
Stéphane Truphème
Collection: Marketing/Communication, Dunod
2016 - 208 pages - 160×220 mm
Voir la fiche détaillée du livre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marketingcommunity 4724 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte