Magazine Insolite

Les esprits de la nature

Publié le 01 septembre 2016 par Angelomagicien
Les esprits de la nature

Les esprits de la nature sont malheureusement ignorés par bien des Magiciens. Pourtant, certaines traditions (shamaniques, nordiques, druidiques) les considèrent avec intérêt. Et je ne parle même pas des religions afro cubaines.

Lorsque vous parlez magie sur un forum, le premier mot qui vient à la bouche des membres est " démons ". J'ignore quelle est ce courant qui veut voir chacun travailler avec de tels esprits. Il y a plus à perdre qu'à y gagner et surtout vous avez tellement d'esprits plus sûrs et bienveillants avec lesquels travailler que je continue de m'interroger.

Les esprits de la nature sont parmi ces esprits. Chaque tradition a ses propres termes et définitions pour désigner ces êtres. En occident nous parlons souvent des fées, des elfes, des lutins, des gnomes. Certains de ses esprits sont liés à l'élément air, eau, terre ou feu.

Il y a aussi parmi les esprits de la nature les esprits des arbres et de toute fleur ou plante. Car oui, chaque végétal a son esprit.

Il peut y avoir parfois une mauvaise conception des esprits de la nature selon laquelle ils sont tous bienfaisants et positifs. Ce n'est pas vrai. Là ou en effet ces petits êtres sont généralement joyeux, curieux et joueurs, d'autres ont des tendances plus sombres.

Il est alors intéressant, avant d'envisager tout travail avec les esprits de la nature, de faire ses devoirs et de se renseigner quelque peu.

Mes expériences avec les esprits de la nature.

J'ai de nombreuses expériences avec eux et je ne vais les relater toutes ici, cela demanderait bien plus qu'un simple article. Je vais en mentionner quelques unes.

    Lorsque j'étais au Pérou à participer à des cérémonies d'Ayahuasca j'étais très proche de la nature. Entouré par la jungle amazonienne, il eut été difficile d'en faire abstraction. J'avais pour habitude en journée de déambuler dans cette nature, sensible à ses bruits, odeurs, aux arbres et végétation diverse, m'arrêtant parfois pour discuter un peu et m'ouvrir à toutes ces énergies. Aussi 'stupide' cela puisse-t-il sonner à la simple lecture, je m'étais pris d'amitié pour un cocotier 🙂

Chaque jour je retournai à ce même arbre et lui offrait du temps, des prières, de douces paroles, et quelques fumées de Mapacho (tabac pur sacré d'Amérique du Sud que l'on trouve par exemple au Pérou, Brésil, ou Colombie).

Une nuit, après quelques jours de cette pratique avec cet arbre j'eus un rêve très vif.Je me trouvais dans un champs en pleine nature, il faisait beau, grand soleil, couleurs très vives. Devant moi apparut un homme. Il était très agé, et avait les cheveux blancs. Il portait une robe blanche. Cet homme dégageait à la fois âge et force. Il me regarda et me fit un sourire. Je sentis la puissance de cet homme et immédiatement me mis à genoux. Cet homme s'approcha de moi et me bénit la tête avec une série de gestes qui lui furent propres. J'eus de suite le sentiment que cet homme était l'esprit du cocotier et il me sourit alors. Lorsque je m'éveillai, je me senti gargarisé et plein d'énergie. Je retournai à mon cher arbre durant la journée pour le remercier de sa venue et bénédiction.

    Une autre fois et dans un autre lieu je souhaitai me rapprocher des gnomes.

J'avais choisi le lieu pour nouer contact avec ces esprits de la nature et avais pris l'habitude de leur apporter des offrandes sucrées (les gnomes en raffolent, ils sont comme des petits enfants !). Je leur demandai alors de m'accepter près d'eux et de venir me visiter en rêves. La nuit même je fis un étrange rêve. J'étais cette fois dans la rue et devant moi se trouvait une bouche de métro avec deux escalators électriques. L'un montait et était rempli de monde là ou celui de gauche descendait et était totalement déserté. Je choisis l'escalator de gauche et amorçai ma descente. Je me retrouvai ensuite au bas de l'escalier et là le décors changea et je fus dans une sorte de no man's land, tout était noir. Devant moi une grotte avec une ouverture dans la pierre. Je décidai d'entrer à l'intérieur et me retrouvai dans une sorte de mine. Quelque chose ressemblant à cela :

Les esprits de la nature

Mais à la différence que là ou j'étais n'était pas éclairé. Du coup je pris peur. Je me sentis oppressé au point que l'angoisse d'être sous terre et quasi dans le noir me submergea et me fit me réveiller.

Ce rêve est intéressant si on l'analyse :

    Tout d'abord les gnomes sont des esprits de la terre. Ils vivent dans des grottes et cavernes. Le fait de prendre un escalator pour descendre est donc hautement symbolique de ma descente dans leur monde.
    Par ailleurs, le fait que tout le monde utilise l'escalator de droite et non celui de gauche montre qu'il s'agit d'un endroit secret, gardé par les gnomes et non libre d'accès. Seuls ceux qui y sont conviés peuvent l'utiliser, les autres prennent l'autre escalator.
    Le décors ensuite ne fait aucun doute : une caverne, une mine sont autant d'éléments représentatifs de l'univers des gnomes. Sans parler de l'obscurité.
    Une autre expérience est avec les fées cette fois. J'avais un beau rosier rose et les fées sont connues pour prendre soin des fleurs.

Je décidai de nouer contact avec elles et idem, chaque jour je me présentai à ce roser, donnait de l'eau, disait de belles paroles pour le rosier et de grands compliments pour les fées. Les fées sont en effet très fières et adorent la flatterie. Si vous les flattez et leur dites à quel point elles doivent être belles vu la beauté de la fleur, elles se disent que vous êtes une personne digne d'attention. J'adore travailler avec les esprits de la nature parce qu'il y a un côté " choux " et enfantin. C'est frais, cela me fait toujours sourire.

Au bout de 3 jours j'eus enfin la réponse des fées. Je fis une série de rêves peuplés de jeunes femmes. Durant l'un de ces rêves ou j'étais entouré de ces demoiselles l'une d'elle s'approcha de moi. Brune, cheveux courts, corps très fin, peu de formes, et des yeux d'un bleu vert translucide incroyables. J'étais hypnotisé par ses yeux tant ils étaient lumineux et clairs. Elle adopta une attitude de séduction au point qu'au bout d'un moment je commençai à me sentir mal à l'aise. Très joueuse, assez collante pour dire la vérité, et dans le registre de la séduction. C'est là le comportement des fées une fois qu'elles vous font confiance.

Les esprits de la nature sont méfiants des humains. Nous passons notre temps à détruire cette planète. Il y a donc des raisons pour que ces êtres soient méfiants voire hostiles. Les approcher avec respect, douceur et courtoisie est indispensable. Parce que nous avons si mauvaise réputations du fait de nos comportements destructeurs envers la planète, il faut de la patience pour que ces esprits de la nature vous accorde de l'attention, puis de l'intérêt, puis de la confiance. Le processus peut être long et cela est compréhensible. Mais une fois ces esprits de la nature acquis vous pouvez faire de grandes choses avec eux.

Vous pouvez communiquer et apprendre d'eux et de leurs Royaumes. Vous pouvez aussi vous en faire des alliés protégeant votre maison, votre terrain, vos plantes et arbres. Ils peuvent aussi veiller sur vous bien que n'étant pas les meilleurs gardes du corps car telle n'est pas leur fonction. Ils peuvent vous apprendre la magie naturelle également si cela vous intéresse : comment faire des potions, élixirs, onguents, ce genre de choses.

En revanche, si vous les offensez ou ne savez pas trop comment canaliser leur forte énergie ils peuvent devenir assez vite insupportable. Les gnomes par exemple tels les enfants peuvent faire du bruit, causer des manifestations de poltergeist chez vous avec des objets qui tombent ou qui disparaissent (les gnomes sont très joueurs, si ce n'est que ce qui les amuse peut ne pas vous amuser du tout !), du bruit à 2h du matin qui vous réveille etc. Soit pour vous ennuyer, ou même si vous n'êtes pas en mauvais termes avec eux tout simplement parce que leur énergie est assez immature comme celle des enfants que l'on doit sans cesse corriger parce qu'ils font des bêtises.

Les fées sont très jalouses, attention ! Si vous ne leur accordez plus d'attention ou préférez une autre fleur, un autre arbre et les ignorez totalement, elles vous en voudront. Bien que cela me fasse sourire rien qu'en l'écrivant, cela peut devenir assez pénible. Vous ne voulez pas avoir une fée contrariée sur votre dos.

Les arbres sont plus cool. Leur esprit est d'une part beaucoup moins mobile contrairement aux fées, elfes, gnomes. Ils sont au sein de l'arbre par nature immobile. Ce sont donc des esprits plus dociles, moins dynamiques et/ou volatiles.

Il y a des esprits de la nature partout : dans les cours d'eau, lacs et rivières, dans l'air, dans chaque fleur, plante ou arbre, dans l'herbe, vraiment partout. Cet article ne se veut pas exhaustif, ce n'est qu'une première partie et j'aurai encore beaucoup de choses à dire sur les esprits de la nature. J'espère que ce premier article vous a intéressé !

Les esprits de la nature

The following two tabs change content below.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelomagicien 287 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine