Magazine Conso

TomTom annonce 7 nouveaux produits, dont une Runner 3 / Spark 3

Publié le 01 septembre 2016 par Jpopeck @MontreCardioGPS

TomTom a égrainé depuis une semaine des indices dans une campagne de teasing. Aujourd'hui, la conférence de presse en ouverture du salon IFA de Berlin en a été le point d'orgue. On s'attendait à un nouveau produit. Un produit prometteur puisque la campagne annonçait " le premier xxx au monde ".

Eh bien TomTom a annoncé 7 nouveaux produits pour les mois à venir !!! Bon, tous ne sont pas dédiés au sport.

La Sortie de la Spark avait donné l'illusion que TomTom élargissait sa gamme de montres GPS, en sortant 4 différentes versions (avec cardio optique ou pas, avec musique ou pas). Mais bon, c'est plus une déclinaison d'un modèle en plusieurs versions plutôt qu'une vraie gamme de produits qui répondent aux besoins de profils sportifs différents.

La Spark, la première montre de sport qui combine GPS, cardio optique et lecteur de musique a cartonné. Logiquement, la marque décide d'élargir son offre pour le sport.

TomTom a présenté 3 montres et bracelets qui viendront soit compléter la Spark.

TomTom annonce 7 nouveaux produits, dont une Runner 3 / Spark 3

Présentation de la TomTom Runner 3 / Spark 3
TomTom annonce 7 nouveaux produits, dont une Runner 3 / Spark 3

Si on revient en arrière, il faut se rappeler que TomTom a lancé la même montre sous 2 noms différents : Runner 2 ou Spark. Ce sont exactement les mêmes montres, mais un génie du marketing a eu l'idée bizarre de lui donner 2 noms pour la commercialiser via 2 canaux de distribution différents.

TomTom persiste et signe en sortant la Runner 3 / Spark 3. Sauf que là c'est encore pire, puisque la Spark 2 n'existe pas. Vous avez tout compris ?

En termes de positionnement, la Runner 3 ne vient pas remplacer la Spark (soyez rassuré si vous veniez d'en acheter une). Elle reprend exactement le même hardware mais se positionne au-dessus en termes de fonctionnalités.

Elle aura comme la Spark :

  • GPS
  • Capteur cardio optique
  • Lecteur de musique
  • Plusieurs modes sportifs (toujours pas de mode triathlon)
  • Tracker d'activité
  • Suivi du sommeil

Elle gagne en plus :

    Suivi d'itinéraire (téléchargement d'itinéraire en GPX et navigation)

Pour compléter les infos, elle sera étanche à 40m et aura une autonomie de 11h en mode GPS (je pense que ça, c'est sans utiliser le lecteur de musique qui, comme je l'avais remarqué sur la Spark, divise l'autonomie par 2).

Au niveau du hardware, elle est équipée d'une nouvelle puce GPS. On se souvient que TomTom avait changé de capteur cardio en passant de la Runner Cardio à la Runner 2.

Pour ce modèle, le nom Runner 3 prend tout son sens. C'est une montre avec des fonctionnalités complètes pour un coureur : suivi GPS pour la distance et l'allure, navigation le long d'un itinéraire, cardio optique, lecteur de musique, d'autres modes sportifs pour varier les entrainements, tracker d'activité et suivi du sommeil).

Elle sera commercialisée à partir d'octobre autour de 250€ (moins pour les versions dérivées avec moins de fonctionalités). Vu la fiche technique de fonctionnalités, elle n'a aucune rivale. Aucune autre montre ne propose toutes ces fonctionnalités pour ce prix.

Présentation de la TomTom Adventurer
TomTom annonce 7 nouveaux produits, dont une Runner 3 / Spark 3

Après la Runner 3, TomTom élargit encore sa gamme de montres GPS par le haut en proposant son premier modèle outdoor. Elle reprend toutes les fonctionnalités de la Runner 3 et ajoute :

  • Altimètre barométrique
  • Boussole
  • Plus de modes sportifs (randonnée, trail, ski, etc)
  • Mode économie d'énergie (réduire la précision GPS à 1 point toutes les 2s dans le mode randonnée pour augmenter l'autonomie à 24h)

Au passage, j'aime bien le look de la version noir/orange. Pas vous ?

Elle sortira en octobre autour de 300€.

Présentation du TomTom Touch
TomTom annonce 7 nouveaux produits, dont une Runner 3 / Spark 3

En complément de ses montres GPS, le bracelet tracker d'activité est une évolution logique et cohérente pour élargir la gamme. C'est pas cher, moins technique et ouvre une large base de nouveaux clients.

On retrouve les fonctionnalités maîtrisées par TomTom et qui le place plutôt dans le haut de l'éventail des trackers d'activité :

  • Cardio optique
  • Tracker d'activité (nombre de pas, calories brûlées)
  • Suivi du sommeil
  • Smart notifications
  • Modes sportifs (running, vélo, cardio)

Vu comme ça, c'est un bracelet du type Garmin Vivosmart HR ou Polar A360.

Mais TomTom a ajouté une dernière fonctionnalité pour se démarquer et créer un bracelet sans concurrence : un capteur de composition corporelle. Qu'est-ce que c'est que ce nouveau truc ? C'est tout simplement la même chose que les balances avec un impédancemètre qui mesurent la composition du corps en la décomposant en muscle/os/eau.

C'est un super ajout pour un bracelet connecté qui est généralement utilisé par des gens qui cherchent à se maintenir en forme plus qu'à viser un objectif sportif (comme un marathon ou un triathlon). Je pense que c'est une évolution vraiment intéressante. Vous allez pouvoir suivre votre activité quotidienne avec le tracker d'activité, votre activité physique avec les modes sportifs, votre récupération avec le suivi du sommeil et l'impact de tout ça et de votre alimentation sur votre masse musculaire/graisseuse (en pourcentage). De quoi voir si vos efforts portent leurs fruits.

Il sortira aussi en octobre au prix de 150€.

Avis

Dans le développement de ses montres de sport, TomTom a avancé progressivement, en cherchant à répondre aux besoins des utilisateurs en termes de fonctionnalités, mais en développant des montres simples à utiliser. Clairement, la cible n'est pas le sportif technophile mais le sportif qui cherche un outil pour son entrainement. L'idée de la Spark était claire : vous n'aurez besoin que de votre montre pour faire du sport.

Malgré toutes les montres GPS sur le marché, TomTom arrive encore à proposer des montres / bracelets innovants avec un pack de fonctionnalités qu'on ne retrouve pas chez la concurrence. Et à des prix très intéressants.

Ces montres reprennent l'interface simple de TomTom et sont probablement aussi limitées au niveau de la personnalisation de l'interface, ce qui ne conviendra pas aux sportifs aguerris. C'est aussi pour ça que TomTom n'a toujours pas ajouté de vrai mode multisports (triathlon), probablement une niche trop exigente. Mais c'est ce qui fait la force des montres TomTom auprès d'un public plus débutant.

Et je pense que TomTom va continuer à élargir sa place face aux gros du marché (Garmin, Polar, Suunto). Après, pour aller vers du plus haut de gamme, TomTom ne pourra pas éviter de revoir sa plateforme web, car le site TomTom MySports n'est encore pas au niveau de ses homologues des autres marques.

Vous pouvez aussi suivre la page Facebook ou Twitter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jpopeck 4052 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine