Magazine Société

Les designers tirent leur révérence - 2

Publié le 01 septembre 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Presque totalement libre d'action, Hedi Slimane a offert une cure de jouvence aux collections prêt à porter. Avec une présence accrue sur les réseaux sociaux, ces nouveaux accessoires se vendent comme des petits pains auprès des It Girls et blogueuses. Il crée de nouvelles ambiances pour les boutiques et corners. En 2001, il transforme Yves Saint-Laurent en "Saint Laurent Paris". Le designer discret conquit son public en mélangeant grunge et rock sans vergogne lors de ses défilés. Rafraîchissants, ses looks aux accents androgynes étaient parés de cuir et de résille. Les muses de ses campagnes sont des stars; Courtney Love, Ariel Pink, Marilyn Manson ou Kim Gordon. Le créateur habille même le guitariste Keith Richards pour la tournée des Rolling Stones. Malgré la crise du textile et de l'habillement, le designer français a apporté du sang neuf au prêt-à-porter. Slimane a enclenché une augmentation du chiffre d’affaires de la griffe. Selon Libération la maison engrangeait avant son arrivé 353 millions d’euros et 974 millions d’euros l’an dernier (soit près de trois fois plus). Pour le PDG du Groupe Kering, François-Henri Pinault: "Ce qu’a accompli Yves Saint Laurent ces quatre dernières années restera comme un chapitre unique dans l’histoire de la Maison. Je suis très reconnaissant à Hedi Slimane" (...) "La direction prise ces quatre dernières années constitue un socle formidable sur lequel construire le succès durable de la marque".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 107672 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine