Magazine Côté Femmes

Choisir ses champs de bataille

Publié le 02 septembre 2016 par Lamallette @Lamallette1

Par Emy Dessureault

La vie aujourd’hui va vite, les informations se partagent à une vitesse foudroyante et hors du commun. La civilisation moderne que nous sommes est constamment nourrie de nouvelles connaissances. Les réseaux sociaux en sont des véhicules hors pair. En effet, les êtres humains ont de plus en plus une présence digitale puisque la technologie permet aux entreprises ou aux influenceurs web d’être présents facilement et efficacement sur diverses plateformes. En somme, elle est une partie intégrante de la nouvelle génération, et il sera probablement ainsi pour l’avenir puisque les plus jeunes de ce monde sont nés avec Internet.

Autant le web et que les réseaux sont des outils qui peuvent avoir des effets néfastes, ils ont divers avantages également. Il faut simplement en faire une utilisation réfléchie. Des renseignements et informations de tout genre tels que des connaissances nutritionnelles, sportives, réflectives, tendances, historiques, etc. sont propagés massivement sur nos fils d’actualités. Puisque l’être humain a généralement tendance à vouloir faire du mieux qu’il peut et d’en faire le maximum, Internet est l’outil de prédilection pour ce genre de personnes. Je pense tout de même qu’il soit primordial d’écouter ses propres besoins, goûts et croyances vis-à-vis ces vagues d’informations qui tapissent nos fils d’actualité puisque, parfois, il  semble y avoir autant de théories que d’êtres vivants. Il ne faut jamais se surcharger.

L’alimentation en serait un exemple parfait. Certains spécialistes ou moins spécialistes conseillent de délaisser ou de favoriser le gluten, les produits laitiers, les aliments bio, les protéines animales, les sucres et bien plus encore. Si en tant qu’être humain on se mettait à tout écouter et essayer d’appliquer, on deviendrait fou littéralement. Si j’ai appris quelque chose, c’est que dans la vie, il n’est pas nécessaire de faire de la médiation, d’être un grand cuisiner, de voyager aux quatre coins du globe, d’être végétalien, d’exercer le meilleur métier au monde ou de faire du cross-fit, mais simplement de faire ce qui nous convient et qui nous rend heureux. On peut parfois se perdre et oublier notre propre essence en essayant de faire mille et une chose qui ne respecte pas nécessairement notre propre identité.

La morale de cette histoire est ainsi de ne pas écouter tout ce qu’on peut lire ou entendre, car trop souvent on n’en soutire aucun bénéfice puisqu’il s’agit d’informations ou activités qui ne correspondent pas à nos croyances et opinions personnelles. Il est préférable de se concentrer sur ce qui nous rend heureux pour ainsi en retirer les bénéfices.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamallette 22602 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine