Magazine Santé

ALLERGIES PÉDIATRIQUES: Sensibilités respiratoire et alimentaire vont souvent ensemble – BMC Pediatrics

Publié le 02 septembre 2016 par Santelog @santelog

ALLERGIES PÉDIATRIQUES: Sensibilités respiratoire et alimentaire vont souvent ensemble – BMC PediatricsCes chercheurs de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie trouvent en effet des taux élevés d’allergie respiratoire, précisément d’asthme et de rhinite chez les enfants présentant une allergie alimentaire. En pratique, les enfants ayant des antécédents d’allergie alimentaire ont un risque bien plus élevé de développer l’asthme et la rhinite allergique pendant l’enfance. Un risque qui s’avère même  » dose-dépendant  » avec la sévérité et le spectre de ces antécédents d’allergies alimentaires, selon ces conclusions, présentées dans la revue BioMed Central Pediatrics.

Eczéma, asthme et rhinite allergique sont parmi les conditions médicales infantiles les plus communes et dont la prévalence à l’enfance est à la hausse, précise l’auteur principal, le Dr David A. Hill, professeur d’allergie et d’immunologie. À Philadelphie notamment, lieu de l’étude, les taux d’asthme sont très élevés touchant un enfant sur 5.

Cette analyse rétrospective des dossiers de santé électroniques de plus d’1 million d’enfants de 2001 à 2015 fait plus que confirmer les conclusions de précédentes études suggérant que les patients souffrant d’allergies alimentaires sont à risque accru de développer l’asthme :

·   Dans l’une des cohortes de suivi depuis la naissance, l’incidence d’au moins une allergie alimentaire entre la naissance et 5 ans atteint 8% avec un pic de diagnostic entre les âges de 12 et 17 mois.

·   Sur la cohorte d’enfants un peu plus âgés, ce taux atteint 6,7%, avec principalement des allergies aux arachides, lait, crustacés et soja plus élevées vs blé et sésame.

·   Dans l’ensemble, les enfants ayant une allergie alimentaire existante présentent un risque accru de 35 % d’asthme et de 35% de rhinite allergique,

·   les jeunes patients souffrant d’allergies alimentaires multiples étant à risque encore accru de développer l’asthme et la rhinite allergique…

Des données clés pour les parents et professionnels de l’Enfance, mais aussi la mise en oeuvre d’initiatives de prévention chez ces enfants à risque élevé d’allergies multiples, alimentaires et respiratoires à la fois.

Source: BMC Pediatrics Aug. 20, 2016 DOI: 10.1186/s12887-016-0673-zThe epidemiologic characteristics of healthcare provider-diagnosed eczema, asthma, allergic rhinitis, and food allergy in children: a retrospective cohort


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine