Magazine Société

Histoires courtes en podcast: Vie sur Mars

Publié le 03 septembre 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Une mission américaine vient d'être réalisée dans le but de pouvoir envoyer des astronautes vers Mars dès les années 2030. La NASA a recruté des volontaires de nationalité allemande, française et américaine. Trois femmes et trois hommes se sont ainsi retrouvés à l'isolement dans un dôme de 11 mètres de diamètre et six mètres de haut, sur un flan de volcan situé à Hawaï. Chacun disposait d’une petite chambre avec un accès internet limité et pouvait sortir en scaphandre deux à trois fois par semaine sur ce lieu sans végétation, choisi pour sa ressemblance avec la planète rouge.

Le dôme était alimenté par l'énergie solaire et doté de douches et de toilettes sèches à compost. Pendant un an d'isolement du reste du monde, les repas des cobayes humains ont été essentiellement composés de fromage en poudre et de thon en boîte. Ils n'ont pas pu ressentir les saisons, ne sortant qu'avec une combinaison spatiale. Leurs loisirs, important pour l'équilibre mental, ont été principalement: danser la salsa ou jouer de la musique avec un ukulélé. Un des membres de l'expédition, le Français Cyprien Verseux, conseille d'ailleurs aux prochains candidats d'emporter beaucoup de lectures avec eux pour lutter contre la monotonie.

La simulation martienne qui s'est achevée le 28 août 2016, n'est pas une première en son genre et reste limitée au plan physique et psychologique. La liste des conditions impossibles à simuler est longue: les radiations solaires, l'apesanteur etc... sans compter l'atrophie musculaire après neuf mois de voyage, nécessaires pour parcourir les 100 millions de kilomètres qui séparent les planètes rouge et bleue! L'analyse complète des performances expérimentales fera l'objet d'une publication par la NASA, dans les mois à venir.

Mais il est certain que les six aventuriers des temps modernes ont permis de faire un pas de plus vers Mars, comme leur a twitté le président américain Barack Obama en les félicitant après leur exploit.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine