Magazine Côté Femmes

[Deauville 2016] Days 1 & 2 en bref

Publié le 03 septembre 2016 par We Are Girlz @we_are_girlz

Infinie tristesse. Pour la première fois depuis 5 ans, je ne suis pas présente à Deauville pour couvrir le Festival du Cinéma Américain. Rassurez-vous, Anaïs répond quant à elle bien présente et vous parlera de ses coups de cœur et des coulisses de notre festival préféré.

Parce que l’idée de ne pas du tout parler du Festival me parait impensable, je vous propose un article par jour avec une sélection de Tweets et de Photos pour que vous aussi, vous ayez la sensation d’être en Normandie.

DES FILMS

1. Infiltrator – FILM D’OUVERTURE – 02/09

Ce vendredi 2 septembre c’est Infiltrator qui faisait l’ouverture, présenté par Diane Kruger en personne. Les avis à la sortie de cette première projection sont partagés. Pour vous faire votre propre avis, vous n’avez plus que quelques jours à patienter puisque le film sort ce mercredi !

Commencer le festival avec un coup de coeur, on est BIEN. #Infiltrator #Deauville2016

— Eva (@Chalisbury) 2 septembre 2016

#TheInfiltrator ou comment traiter sans grand intérêt un sujet pourtant très intéressant. #Deauville2016

— Mehdi Omaïs (@MehdiOmais) 2 septembre 2016

2. Captain Fantastic – COMPÉTITION – 03/09

Bingo pour le nouveau film de Matt Ross qui fait l’unanimité et a même eu le droit à une standing ovation. Pas mal pour le premier film présenté de la compet’. Certains parlent déjà de Prix du Public…

#CaptainFantastic est un vrai feel good movie qui ouvre le débat sur des sujets importants sans nous imposer quoique ce soit.

— Ambre Martin (@ambremn) 3 septembre 2016

Ce #Deauville2016 commence par une standing ovation largement méritée pour le superbe #CaptainFantastic !!

— Anaïs Berno (@AnaBerno) 3 septembre 2016

3. Certain Women – COMPÉTITION – 03/09

Si le premier film présenté en compétition a fait fureur, le second a tout de suite refroidi l’assemblée. Attention festivaliers, souvenez-vous du Grand Prix récolté par sa réalisatrice Kelly Reichardt pour Night Moves alors que personne ne s’y attendait…

1ère journée à #Deauville2016 :#CertainWomen le vide intersidéral, hallucinant de réaliser un truc pareil #MêmePasPuFaireUneBonneSieste

— Anthony Reboul (@CinemaDriver) 3 septembre 2016

#CertainWomen. Portraits de femmes désoeuvrées dans une réalité sociale accablante. Une mise en scène élégante mais on s’ennuie ferme…

— Stéphanie Belpêche (@StephBelpeche) 3 septembre 2016

4. Collide – PREMIÈRE – 03/09

Deuxième mauvaise surprise de la journée pour les festivaliers avec Collide, un action movie qui aura au moins réussi à faire rire l’assemblée. Ce n’est visiblement pas Collide qui permettra à Nicholas Hoult et Felicity Jones d’enfin se faire une place dans le cœur du grand public.

Parce qu’il y a toujours une daube dans un festival, l’affligeant #Collide joue parfaitement son rôle. Terrible de nullité… #Deauville2016

— Alexandre Janowiak (@A_Janowiak) 3 septembre 2016

#FelicityJones blonde, c’était déjà un premier indice de très mauvais goût. #Collide est un ratage de grande ampleur. À fuir. #Deauville2016

— тном рrи (@Thom_prn) 3 septembre 2016

5. Free State of Jones – PREMIÈRE – 03/09

Film ambitieux qui se veut candidat aux prochains Oscars, le nouveau Gary Ross avec Matthew McConaughey déçoit. À découvrir dans les salles françaises le 14 septembre.

#FreeStateOfJones. Leçon d’histoire interessante plombée par son éparpillement et sa réalisation de téléfilm #Deauville2016

— FredP (@FredMyscreens) 3 septembre 2016

#Deauville2016 : « The Free States of Jones » est film historique purement illustratif qui n’a jamais les moyens de ses ambitions. Dommage.

— Mehdi Omaïs (@MehdiOmais) 3 septembre 2016

DES PEOPLE

Alors, quelles stars ont foulé le tapis rouge durant ces deux jours ? Une petite sélection des photos officielles (vous pouvez en découvrir d’autres sur la page Facebook du Festival).

Deauville2016

Le Jury de la 42e édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville avec de gauche à droite : Emmanuel Mouret, Radu Mihăileanu, Douglas Kennedy, Ana Girardot, Frédéric Mitterrand, Sara Forestier, Françoise Arnoul, Marjane Satrapi et Eric Elmosnino. Cette année, on pourra seulement compter sur Ana Girardot pour la caution fashion.

Deauville2016On a la classe (Diane Kruger, venue présenter Infiltrator, le film d’ouverture)…

Deauville2016Ou on ne l’a pas (Chloë Grace Moretz venue recevoir son prix Nouvel HOLLYWOOD qui récompense les jeunes talents) !

Deauville2016

Le comédien Stanley Tucci a inauguré sa cabine sur les planches ce samedi après-midi. Il a reçu le soir-même un hommage au CID.

DES ANECDOTES

1. Deauville en Musique

Chaque année, les organisateurs nous concoctent une playlist aux petits oignons qui accompagne les festivaliers toute la dizaine durant le tapis rouge quotidien ou avant les séances. Voici la playlist cru 2016 :

Moving Day – David August
No One’s Gonna Love You – Nicole Willis & The Soul Investigators
Oupos – Judy
Common People – Pulp
Go Up (feat. Cat Power & Pharrell Williams)
J.B.Y – David August
Fading Away – Adam Naas
Firefly (feat. Nao) – Mura Masa
Chicago – Sufjan Stevens

2. Sympa Chloë ? (à défaut d’être lookée et bonne actrice)

Chloe Grace Moretz accepte volontiers les photos avec ses fans #Deauville2016 #ChloeGraceMoretz #Deauville pic.twitter.com/4LPo49rRU0

— Cinephemeride (@Cinephemeride) 3 septembre 2016

3. The place to be à Deauville ? La Villa Kiehl’s !

See you at #KiehlsClub for @DeauvilleUS #deauville2016 ! #festival #PR #kiehls #event @KiehlsFrance @Kiehls #party pic.twitter.com/0fNmuvfrLL

— Laurent Guyot (@laurentguyot) 24 août 2016


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


We Are Girlz 12654 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine