Magazine Finances

L'année où Alipay envahit l'Europe

Publié le 04 septembre 2016 par Patriceb @cestpasmonidee
Alipay Les annonces se succèdent depuis le mois de juin, avec, dans l'ordre : Concardis, Worldline, Ingenico, et maintenant Wirecard ! Décidément, tous les processeurs de paiement (et autres fournisseurs de solutions) européens sont en passe de se laisser séduire par le porte-monnaie mobile d'Alipay et ses plus de 400 millions d'utilisateurs chinois.
Si ces acteurs promettent une expansion rapide au reste du continent, les premières incursions dans le commerce de proximité se déroulent presque toutes en Allemagne : Concardis y met à la disposition de ses clients une mise à jour logicielle leur permettant d'accepter Alipay sur leurs terminaux d'encaissement existants, Worldline y expérimentait en juillet un dispositif dédié (en parallèle de l'introduction d'une option dans ses offres de paiement en ligne) et Wirecard s'apprête à y déployer une application pour smartphone.
Dans tous les cas, l'approche retenue est entièrement conforme à la philosophie de plate-forme universelle portée par la filiale financière d'Alibaba. Ainsi, tout d'abord, les boutiques équipées sont intégrées et géolocalisées dans l'application Alipay, leur donnant une visibilité immédiate et contextuelle. Quant au processus de paiement (dans la devise locale, normalement), il reste basé sur la lecture par le terminal – ou par la solution pour téléphone et tablette qui en tient lieu – du QR code identifiant le compte du consommateur, ce dernier n'ayant plus alors qu'à confirmer la transaction en un clic.
Intégration Alipay par Wirecard
L'engouement pour le porte-monnaie d'Alipay ne constitue pas réellement une surprise, entre sa place de numéro 1 des paiements mobiles dans son pays d'origine et la croissance inexorable du nombre de touristes chinois en Europe (plus de 10 millions comptabilisés en 2014, dont 2 millions en Allemagne). En outre, il s'agit non seulement de faciliter les achats de ces nouveaux clients d'un point de vue pratique mais également de leur apporter une certaine forme de réassurance, en leur proposant une expérience de paiement qui leur est familière (plus que les cartes de crédit, bien souvent).
Or, si son implantation se répand chez les commerçants, Alipay pourrait avoir des conséquences intéressantes sur l'évolution du marché européen des moyens de paiement. En effet, les solutions sur mobile peinent aujourd'hui à s'imposer, bien que soit particulièrement privilégiée la technologie sans contact (NFC), plus proche des habitudes acquises avec les cartes et fonctionnant sur les terminaux déjà en place.
Un usage régulier d'Alipay pourrait changer la perception des marchands vis-à-vis des solutions alternatives à base de QR code et leur donner une nouvelle impulsion. Enfin, dans le prolongement de cette hypothèse, il n'est plus extravagant d'imaginer que le porte-monnaie chinois – devenu populaire dans les magasins, grâce aux touristes – commence aussi à conquérir massivement les consommateurs européens…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8003 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine