Magazine Histoire

Les chasseurs-cueilleurs se sont entrainés à l'agriculture en Turquie avant de migrer vers l'Europe

Par Jann @archeologie31
Des groupes de chasseurs-cueilleurs ont passé une grande partie de la fin de l'âge de pierre à travailler les bases de l'agriculture, sur les terres fertiles de ce qui est aujourd'hui la Turquie, avant d'exporter leurs connaissances vers l'Europe.
Dans une analyse d'anciens génomes publiée au début du mois d'août dans la revue scientifique américaine Current Biology, des chercheurs de l'Université de Stockholm et d'Uppsala en Suède et de l'Université Technique du Moyen Orient en Turquie, rapportent qu'au moins deux vagues d'anciens colons européens appartenaient au même groupe génétique de fermiers du centre de la Turquie (une généalogie qui remonte jusqu'aux premiers hommes qui ont cultivé en dehors de la Mésopotamie).
Les chasseurs-cueilleurs se sont entrainés à l'agriculture en Turquie avant de migrer vers l'Europe   Outils du site de Tepecik-Ciftlik en Anatolie. Credit: Tepecik-Ciftlik Archive
Pour clarifier l'évolution de l'agriculture à l'Ouest, les chercheurs ont comparé les informations génétiques d'européens vivant au cours de la période du néolithique (-10000 à -4000 ans: la chronologie variant entre l'Europe et le Moyen Orient) avec celles de neufs individus mis au jour dans deux anciennes implantations en Anatolie.
Les séquences génétiques les plus anciennes ont été prises sur 4 individus de la communauté Boncuklu qui vivaient il y a 10300 à 9500 ans. Les Boncuklu étaient un groupe de fourrageurs qui venait de passer à une agriculture à petite échelle.
Les autres exemples (datant de 9500 à 7800 ans) viennent de villageois de Tepecik-Çiftlik qui avaient des pratiques agricoles plus sophistiquées.
"A Boncuklu, nous avons trouvé des niveaux de diversité plus proches des chasseurs-cueilleurs contemporains, ce qui est n'est pas surprenant car eux-mêmes étaient des fourrageurs quelques siècles auparavant" rapporte le co-auteur Mehmet Somel, biologiste évolutionnaire à l'Université Technique du Moyen Orient, "En fait, c'étaient des proto-agriculteurs. Les Boncuklu n'avaient pas d'animaux domestiques et la cueillette était importante pour le village."
 "Même 1000 ans plus tard, dans des villages comme Tepecik-Ciftlik et Catlhoyuk, nous avons découvert que la chasse et la cueillette étaient encore importantes dans leur culture; ainsi, le mode de vie néolithique a mis du temps à se mettre en place, non seulement culturellement, mais aussi démographiquement" ajoute Anders Gotherstrom, archéologue à l'université de Stockholm, "ce qui s'est passé ici est très probablement  une augmentation de la population, avec une fécondité plus élevée, et des niveaux plus élevés de mobilité et de flux génétiques, entrainant avec le temps le développement de villages néolithique du proche orient plus cosmopolitains, et cela a pu finir par déclencher l'expansion vers l'Europe."
Bien qu'un gros travail archéologique a été fait sur ces sites, c'est la première étude à examiner les propriétés génétiques des restes humains.
Ce type d'analyse était impossible jusqu'à récemment en raison de la dégradation de l'ADN retiré de l'intérieur des ossements des défunts. Somel a aidé à l'acquisition du matériel génétique et Gotherstrom et son collègue Mattias Jakobsson de l'Université d'Uppsala ont séquencé le génome.
L'article permet de confirmer les spéculations concernant la façon dont l'agriculture s'est répandue vers l'Ouest, mais "ce qui s'est passé dans l'Est reste un chapitre où beaucoup reste encore à faire" précise Gotherstrom.
Les révolutions agricoles ont eu lieu dans d'autres parties du monde, et ce type d'analyse pourrait aider à comprendre comment elles se sont répandues.
.
Somel s'intéresse à l'exploration des mouvements des individus et sur la façon dont les connexions génétiques et culturelles se chevauchent dans l'histoire humaine.
L'article de l'étude: The Demographic Development of the First Farmers in Anatolia
Source:

Derniers articles sur l 'agriculture:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 117842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte