Magazine Sport

JSKabylie : Mouassa allume la concurrence « personne n’a assuré officiellement sa place »

Publié le 06 septembre 2016 par Kabyliesport @KabylieSport

Après une semaine de préparation bien chargée dans laquelle le coach, Kamel Mouassa, a appliqué à la lettre son programme, les coéquipiers de Rial, ont bénéficié d’un week-end prolongé.

Après une semaine de préparation bien chargée dans laquelle le coach, Kamel Mouassa, a appliqué à la lettre son programme, les coéquipiers de Rial, ont bénéficié d’un week-end prolongé.

JSKabylie : Mouassa allume la concurrence « personne n’a assuré officiellement sa place »
 La direction a pris la décision de leur accorder quelques jours de repos afin de pouvoir récupérer avant d’aborder le dernier virage en prévision de la troisième journée, face à l’USMH. Une rencontre dans laquelle les Jaune et Vert n’auront pas le droit à l’erreur, eux qui cherchent une première victoire à domicile. Donc, c’est hier soir que les joueurs ont été appelés à reprendre le travail dans une ambiance bon enfant. Mais avant le coup d’envoi, nous avons pris attache avec le premier responsable à la barre technique, lequel a accepté de répondre à nos questions, notamment sur la concurrence qui règne au sein du club.
Selon lui, l’effectif renferme 22 joueurs et tout le monde peut jouer. Autrement dit, avec lui, personne n’est propriétaire d’un poste et que chaque élément finira par avoir sa chance : « Il ne faut pas trop spéculer, nous avons un effectif très riche avec 22 joueurs.
Donc, personne n’a officiellement assuré sa place. Chaque joueur finira par avoir une chance de prouver ses qualités. Si je ne savais pas que je pouvais compter sur eux, pourquoi alors avoir autant de joueurs dans une équipe ? » Une déclaration qui va certainement rassurer plusieurs éléments, notamment ceux, à l’image de Salah, Touhami, Djerrar, Benabou, Renaï et Tafni, qui ne jouent pas encore.
Poursuivant son intervention, Kamel Mouassa nous a fait savoir qu’il est très important de faire tourner son effectif pour donner la chance à tout le monde : «Je l’ai déjà dit, il est important de faire tourner l’effectif. En ce début de saison, donner une chance à tout le monde est obligatoire. Je ne peux pas compter sur 11 joueurs seulement. Et pour avoir une bonne ossature, il faut attendre au moins quatre, voire cinq journées. Pour le moment, il faut se contenter juste des victoires, le rendement viendra avec le temps. »

Libellés :

A la une Ali Rial JSKabylie Kamel Mouassa ligue 1 JSKabylie : Mouassa allume la concurrence « personne n’a assuré officiellement sa place »

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kabyliesport 47823 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine