Magazine Santé

DIABÈTE: Du gaz d’œoeuf pourri pour protéger des complications cardiaques! – Pharmacological Research

Publié le 11 septembre 2016 par Santelog @santelog

DIABÈTE: Du gaz d’œoeuf pourri pour protéger des complications cardiaques! – Pharmacological ResearchLes problèmes cardiaques sont une cause fréquente d’invalidité et de décès chez les personnes atteintes de diabète. Cependant, un gaz à l’odeur d’œuf pourri, l’hydrogène sulfuré, pourrait contribuer à prévenir ces complications du diabète. Un gaz très toxique, produit par la dégradation des protéines et responsable en grande partie de l’odeur fétide des excréments… Et bien ce gaz pourrait malgré ses inconvénients sévères, aider les personnes diabétiques à préserver leur santé cardiaque et réduire leur risque de complications vasculaires.

Car chez les patients diabétiques, qui présentent un excès de glucose dans le sang ou hyperglycémie, les mitochondries ou usines énergétiques des cellules perdent de leur efficacité. La maladie favorise un stress oxydant et la production de radicaux libres hautement toxiques. Cette toxicité atteint les mitochondries dans les cellules endothéliales et endommage les vaisseaux sanguins. Cela peut induire ainsi la maladie rénale ou la rétinopathie.

Les chercheurs de l’Université d’Exeter soulignent ici les bénéfices de l’hydrogène sulfuré sur ces cellules endothéliales isolées à partir de petits vaisseaux sanguins de cerveaux de souris. L’équipe montre comment d’infimes quantités de sulfure d’hydrogène ciblées sur les mitochondries situées à l’intérieur des cellules permet de restaurer leur performance, une performance réduite par l’hyperglycémie et l’accumulation de radicaux libres en cas de diabète.

·   Ils développent de nouveaux médicaments, AP39 et AP123, qui délivrent du sulfure d’hydrogène gazeux à l’intérieur des cellules des vaisseaux sanguins. Ces résultats suggèrent que ces candidats, AP39 et AP123 pourraient aider à prévenir les dommages sur les vaisseaux sanguins, liés à l’excès de glucose.

·   De plus, l’équipe constate que les effets des médicaments sont durables, ce qui suggère qu’ils pourraient même contribuer à traiter les problèmes cardiaques et les complications du cœur et des vaisseaux, fréquentes chez les personnes atteintes de diabète.

Les preuves s’ajoutent sur les bénéfices thérapeutiques du sulfure d’hydrogène qui lorsqu’administré soigneusement, en doses infimes et de manière très ciblée peut en fait être utilisé comme un carburant par les mitochondries et contribuer ainsi à booster le métabolisme efficace.  » Certains trouvent amusant qu’une substance ayant une si mauvaise réputation puisse offrir ces avantages, mais presque toutes les cellules de notre corps répondent positivement à de toutes petites quantités de sulfure d’hydrogène. Nous avons au moins 3 voies distinctes pour la fabrication endogène de ce gaz en très petite quantités « .  

Il reste donc à valider ces conclusions et ces candidats médicaments chez l’homme.

Source: Pharmacological Research November 2016 DOI: 10.1016/j.phrs.2016.08.019 The novel mitochondria-targeted hydrogen sulfide (H2S) donors AP123 and AP39 protect against hyperglycemic injury in microvascular endothelial in vitro

DIABÈTE: Du gaz d’œoeuf pourri pour protéger des complications cardiaques! – Pharmacological Research
Lire aussi: LONGÉVITÉ: L’hydrogène sulfuré, prochain agent anti-vieillissement?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 69679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine