Magazine Culture

Critiques Séries : Masters of Sex. Saison 4. Episode 1.

Publié le 13 septembre 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Masters of Sex // Saison 4. Episode 1. Freefall.


La saison 3 était ratée. C’était dommage car je gardais toujours en espoir que la série soit capable de nous surprendre. « Freefall » nous permet de reprendre les choses tranquillement. Bill Masters et Virginia Johnson ont une relation longue et compliquée. Après avoir atteint le fond du bac, Bill a t-il appris la leçon ? Bien qu’il semble trouver une certaine forme de clarté dans cet épisode, je ne pense pas que Bill va s’en sortir aussi facilement que l’on ne pourrait l’imaginer. Le monde change petit à petiot autour de Bill et Virginia mais les deux semblent encore une fois trouver un moyen pour se retrouver. On reprend l’histoire quelques semaines après les évènements du dernier épisode de la saison 3. Bill est complètement ravagé par l’alcool et la série en gère les conséquences de façon un peu trop simpliste à mon goût. Et Virginia de son côté va trouver réconfort dans les bras d’un serveur. Aussi mignon soit-il, ce n’est pas suffisamment bien pour Virginia qui ne pense qu’à son mari. Ce n’est pas encore très clair ce qui s’est passé entre Dan et Virginia mais il est absent et c’est possible aussi qu’ils ne se soient jamais mariés, ou alors ils se sont mariés et Virginia a découvert que Dan n’est pas l’homme qu’elle pensait qu’il était.

Virginia décide de trouver Hugh Hefner pour une colonne dans Playboy qui serait écrite par elle. L’une des choses que j’ai le plus admiré avec Virginia c’est qu’elle ne laisse jamais sa vie personnelle affecter les buts de sa vie. Bien entendu, Hugh ne veut pas de Johnson sans Masters, ce qui complexifie les choses. Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de Hugh Hefner dans Masters of Sex car il me semble qu’une référence avait déjà été faite l’an dernier. C’est un personnage important de l’époque et encore actuellement, si l’on connaît Playboy on connaît celui qui en a fait un mythe. Bill et Virginia passent donc une bonne partie de l’épisode l’un et l’autre dans des intrigues différentes. Il aura fallu quelque chose comme ça pour que les deux se retrouvent. Et les retrouvailles sont alors précipités. Je ne pense pas que Masters of Sex avait besoin de partir dans cette direction. Finalement, si Masters of Sex n’est pas encore redevenu l’excellente série qu’elle a pu être par le passé, elle n’en reste pas moins intrigante à certains moments. Bill et Virginia sont donc en train de faire évoluer leur relation professionnelle dans une nouvelle phase de son existence. En espérant que cela soit satisfaisant.

Note : 5.5/10. En bref, une introduction intéressante pour une nouvelle saison qui, je l’espère, sera à la hauteur de mes attentes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte