Magazine Cinéma

[Avis 1er épisode] Quarry

Par Rhumyxcube @PressselectFR

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas posté un article sur ce que je pensais du premier épisode d’une nouvelle série, et pourtant, des nouvelles séries, j’en regarde à la pelle ! Alors, il était temps de se dire : « Alex, bouge-toi et poste un nouvel article !« 

Du coup, on va parler de la nouvelle série de la chaîne américaine Cinemax, une chaîne à qui l’on doit des séries comme Banshee, The Knick ou plus récemment, l’excellente série Outcast.

Revenons donc sur ce pilote de Quarry, qui, avec ses 1h12 au compteur, est là pour mettre en place son histoire, et surtout, nous prouver si le show à du potentiel pour la suite.

watch-the-trailer-88172901_160809_49_1_pro1-720x405

La série nous raconte l’histoire de Mac Conway, un marine qui vient tous juste de rentrer du Viêtnam. En rentrant, en plus de devoir vivre avec ce qu’il a connu pendant la guerre, il découvre qu’il n’est pas très bien accueilli par son pays, pire encore, il est totalement rejeté par la société ! Il va finalement basculer dans le crime organisé, après qu’un mystérieux inconnu le contacte pour lui proposer une grosse somme, en échange de services.

Clairement, le pitch de base de Quarry n’est pas des plus original, le coup du vétéran du Viêtnam qui vit avec ses propres démons à déjà été maintes fois utilisé au cinéma. Seulement, c’était à une certaine époque, et cela fait bien des années que le sujet n’avait pas été abordé au cinéma, comme dans une série tv. N’oublions pas non plus que les films traitant de la guerre du Viêtnam arrivait à une époque ou les cinéastes n’hésitaient pas à faire une critique de cette triste époque de l’histoire américaine, et que la plupart ont donné des chefs d’oeuvres ! Des exemples comme Apocalypse Now, l’échelle de Jacob, Full Metal Jacket, Voyage au bout de l’enfer, Platoon et j’en passe ! On peut même citer le tout premier Rambo, dont Quarry se rapproche. Je ne parle pas des suites, qui montraient un Rambo uniquement là pour péter la gueule aux méchants terroristes, mais bien du premier, qui montrait comment un vétéran du Viêtnam, qui voulait s’éloigner de toute violence, se trouve tellement rejeté par la société, qu’il se voit obligé d’en abuser.

Quarry s’en rapproche un peu, ne serait-ce qu’avec son personnage principal, qui découvre avec stupeur que le pays qu’il a servi ne veut plus de lui (évidemment, il ne va pas mettre la ville à feu et à sang comme Rambo !). Peu à peu, le milieu mafieux va commencer à l’attirer, ne serait-ce que pour enfin réussir à ressentir la moindre émotion.

Qu’on se le dise, ce pilote prend son temps pour mettre en place ses personnages, et le rythme est parfait ! Si la série prend son temps, c’est pour mieux nous accrocher à eux, ainsi, certains événements de ce premier épisode auraient tendance à nous serrer le cœur.

quarry-2

J’ai vu que beaucoup la considéraient comme la nouvelle série Banshee, ce que je ne comprends pas vraiment, car, à part la chaîne de diffusion qu’ils ont en commun, Quarry se présente même comme l’antithèse de Banshee. Honnêtement, même si j’aime bien Banshee, la série était plus un trip bourrin, prétexte à des scènes d’actions et des scènes de cul, un peu comme si on était en face des bons actionners bourrins des années 80/90 dominés par Stallone et Schwarzy. Ici, on sent que Quarry est là pour donner un fond à ses personnages, et que, s’il y a des excès de violences (et d’ailleurs, il y en a quelques-uns dans ce pilote), ce ne sera jamais gratuit !

Au niveau du casting, le rôle principal est tenu par Logan Marshall-green et sa prestation dans son rôle et loin de laisser de marbre, totalement habité par son rôle de vétéran, ce premier épisode vaut le coup d’œil, ne serait-ce que pour sa prestation. L’autre gros rôle est tenu par l’immense Peter Mullan (Vous ne le connaissez pas ? Regardez le film Tyrannosaur ou encore la mini-série The Fear pour voir à quel point c’est un putain de grand acteur !), si on le voit peu dans cet épisode, on se doute qu’il sera plus présent par la suite, et qu’il va poser bien des problèmes à notre héros.

En conclusion, je me suis pris une énorme mandale devant ce pilote, et la série nous annonce déjà qu’elle ne sera pas tendre avec son personnage principal, mais aussi, elle n’hésitera pas à critiquer la société de l’époque. Devant ce pilote, j’ai eu la sensation d’assister à la naissance d’une nouvelle grande série, pourvu que le reste de la saison me donne raison !

A noter qu’en France, la série est diffusé sur les chaines OCS depuis le 10 septembre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rhumyxcube 1852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines