Magazine Bd

Un gant blanc qui invite au voyage chez Filidalo

Par Hectorvadair @hectorvadair

Un gant blanc qui invite au voyage chez FilidaloGant blanc
Frédéric Chabaud/julien Monier
Filidalo éditions
Juillet 2016

Fidèle à la politique de découverte de ce blog, essayant de mettre en avant des albums, récits, auteurs ou éditeurs sortant un peu de l'ordinaire, c'est avec un certain enthousiasme que j'ai sorti de la pile de nouveautés du magasin ce bel album cartonné.Deux auteurs inconnus de moi, un éditeur itou, et une couverture plutôt réussie étaient déjà suffisant. Mais l'intérieur, aux traits onctueux et aux couleurs agréables inspirait le meilleur. Et c'est effectivement ce que j'ai découvert.

Londres, 1908, un jeune homme se voit hériter d'un drôle de coffret, par son père biologique qu'il ne connaissait pas et qu'il croyait mort d'un naufrage peu après son adoption. Dans ce coffret : un gant blanc, un bout de fétiche, une clé, un carnet...C'est grâce à ce dernier que nous allons remonter l'histoire incroyable de son propriétaire : Jonathan Wood, qui était parti en 1886 aux cotés d'un jeune lord : sir Brightman pour un voyage qui devait les mener à Chypre. Mais ceux-ci ne la virent jamais, suite à la récupération d'un étrange naufrage tatoué qui sema le chaos sur leur bateau et changea à jamais la vie de Jonathan.

Un gant blanc qui invite au voyage chez Filidalo

La malédiction "bienveillante" de Jonathan. 

Frederic Chabaud a écrit là un superbe scénario, dans la grande tradition des récits d'aventures du XIXeme siècle. Ses personnages, attachants, se frottent à de la sorcellerie, des courses poursuites dans la jungle, de la mythologie...et l'auteur parvient à nous tenir en haleine en mêlant de nombreuses références et nous faisant voyager sur de nombreux continents, maintenant à chaque chapitre un suspens de qualité. De son côté, Julien Monier excelle dans le dur exercice d'illustration d'un album de ce genre, et sa maîtrise d'une technique très personnelle, pouvant néanmoins rappeler un subtil mélange entre un Fred Bernard ou un Jean Claude Denis, fait d'un encrage gras et des aplats de couleurs doux très agréables, apportent le support étonnant mais idéal à cet album.(*) 

Un gant blanc qui invite au voyage chez Filidalo

Hergé vous avez dit ? L'Aventure !
©F. Chabaud/J. Monier/Filidalo

Ce récit de 76 pages n'est pas qu'une introduction, mais les deux dernières cases nous invitent directement à un second tome pour "trouver des réponses". Ca sera un grand plaisir tant la découverte a été heureuse.> Tous publics et chaudement recommandé.


(*) Celui-ci avait déjà publié avec le même scénariste et chez le même éditeur en 2015 :
Fatalitas (104 pages). On s'empressera donc de le commander.
Le site des éditions Filidalo : http://www.editionsfilidalo.com/catalogue-2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines