Magazine Beauté

(Crète) Rethymnon, la si douce

Publié le 15 septembre 2016 par Laptitebulledelo @PtiteBulledElo
(Crète) Rethymnon, la si douce

Après vous avoir dit ce que j’ai aimé en Crète et ce qui m’a semblé un peu plus étrange, il est maintenant temps de revenir un peu plus dans le détail de ce joli voyage. Je vous emmène donc aujourd’hui dans les jolies rues de Rethymnon ! Nous y sommes allés dès le lendemain de notre arrivée sur l’île, après une nuit sur Heraklion : une heure de route le long de la côte plus tard, nous étions arrivés ! Seul souci ? Nous étions jeudi, jour de marché à Rehymnon : résultat, il n’y avait aucune place pour se garer et nous avons dû tourner pendant une heure en voiture, avant de pouvoir la stationner sur un petit parking au bord de la mer apparemment uniquement connu des locaux. Une fois ce petit souci résolu, nous avons eu la très agréable surprise de rencontrer Elena, notre charmante hôte Airbnb qui avait eu la patience de nous attendre et son joli petit studio aux murs de pierre en plein cœur de la vieille ville, et donc, du quartier touristique. Absolument parfait ! Je vous recommande d’ailleurs cet Airbnbcar il est idéalement placé, donc, mais aussi parce qu’Elena, qui tient sa petite boutique de fromages juste à côté est un amour et que l’appartement était très très propre, avec eau chaude de Wifi. Et la climatisation, indispensable en Crète à cette époque de l’année !  Il y a même une toute petite terrasse trop mignonne :)

(Crète) Rethymnon, la si douce

La vue depuis le parking de la voiture :D
(Crète) Rethymnon, la si douceLa vue depuis notre Airbnb :) 

Après avoir posé nos valises, nous sommes donc ressortis pour aller déjeuner : nous avons pris place au Lemonokipos, un joli restaurant proposant des tables en terrasse, à l’ombre des citronniers. Vraiment charmant ! L’accueil est très courtois, l’un des serveurs est d’ailleurs francophone et la nourriture est plutôt délicieuse : c’est ici que j’ai mangé ma première moussaka ! Et pour celles et ceux qui jouent à Pokemon Go, sachez que c’est un repère à Voltorbe et autres Magneti.


(Crète) Rethymnon, la si douce
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
🍴 Moussaka, vraiment grecque! 🇬🇷 Degustée sous les citronniers du splendide jardin du Lemonokipos, dans la vieille ville de Rethymno 😊🍋 #Moussaka #rethymno #Grece #Greece #vacances #creteUne photo publiée par Elodie 🎀 (@laptitebulledelo) le 11 Août 2016 à 4h10 PDT

A deux pas du restaurant se trouvait la Mosquée Nerantzes : cette ancienne église appelée Agia Maria et monastère sous la période vénitienne a été transformée en mosquée lorsque les Turcs ont pris possession de l'île et un minaret lui a donc été ajouté.


(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
(Crète) Rethymnon, la si douce

Repus, nous sommes ensuite partis à l’assaut de la ville, armés de nos deux guides : Le Routard et le Lonely Planet. Nous avons donc pu voir de nos yeux la jolie fontaine Rimondi, édifiée en 1626 et preuve de l’occupation vénitienne de l’île à cette époque : cela étant, comme le dit très justement le Routard, elle n’est pas très imposante ni indiquée par des panneaux ou autre (comme la plupart des monuments) et il est très difficile de la rater ! Personnellement, je ne l’ai pas vu tout de suite. Mais elle est vraiment jolie, et très bien conservée.


(Crète) Rethymnon, la si douce
Puis, nous avons descendu la rue Agios Arkadiou, qui regorge de vestiges : la loggia vénitienne, l’endroit où se réunissait les notables masculins de la ville à cette époque, aujourd’hui utilisée en boutique de musée où l’on peut trouver des copies des pièces archéologiques exposées au Musée Archeologique d’Héraklion dont je vous parlerai bientôt. Ces murs en pierre et ces poutres en bois sont juste splendides.
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce

Plus loin, à l’angle de la rue Victor Hugo (oui oui, ou V.Oukgo en grec)), vous trouverez la Mosquée Kara Moussa Passa : il s'agissait du premier monastère vénitien, appelé Agia Varvara, là aussi converti en mosquée. Elle n’est plus « en service aujourd’hui » mais n’est pas accessible au public. On peut y trouver des stèles datant de l’époque ottomane.


(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce

Ne ratez pas non plus cette jolie porte vénitienne, cette petite chapelle Saint Anthony adorable (mais fermée au public), ce charmant double escalier ou encore ce Musée Ecclésiastique, exposant des collection d'art sacré, étincelant sous le soleil crétois, trônant fièrement sur cette grande place. N’hésitez pas non plus à jeter un œil en l’air, pour y voir certaines facades en bois ou encore dans les petites ruelles sur les côtés, vraiment typiques et agréables.
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si doucePorte vénitienne, aujourd'hui bilingue, donc :) 
(Crète) Rethymnon, la si douceChapelle Saint Anthony
(Crète) Rethymnon, la si douceLe Musée Ecclésiastique de Rethymnon (avec les fesses du Jules en guest-stars)
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douceDeux des nombreuses églises de la ville
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
(Crète) Rethymnon, la si douce
(Crète) Rethymnon, la si douce
Le soir, nous avions envie de faire un balade en bord de mer, en longeant les remparts de la forteresse vénitienne de la ville, bâties il y a donc bien longtemps : nous nous y sommes hélas pris trop tard, car l’accès aux remparts est payant et fermé à partir de 19h…Nous avons quand même pu admirer les remparts tout en profitant d’une jolie vue en hauteur sur la ville et sur la mer, avant d’aller dîner sur le port. Ce petit restaurant, En Plo, nous avait d’ailleurs été conseillé par Lonely Planet et il est effectivement très bien ! Les souvlaki sont très bons et le personnel est charmant. Le tenant des lieux a d’ailleurs tenu à trinquer avec nous avec un verre de raki : ce qu’on a fait, même si comme je vous le disais, j’aime pas ça ^^

(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
En rentrant, petite balade digestive sur le port vénitien et son phare, pittoresque et plein de restaurants aux terrasses bondées ! Une vraie promenade de vacances, très agréable :)
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce
Voici ce que je pouvais vous dire concernant Retymnon, qui est vraiment une petite ville pleine de charme et de jolis vestiges, à faire si vous êtes sur la côté nord, pas très loin d’Heraklion ou de La Canée. C’est d’ailleurs là que je vous emmènerai avec mon prochain billet sur notre voyage en Crète ;) #staytuned
(Crète) Rethymnon, la si douce(Crète) Rethymnon, la si douce


blogger

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laptitebulledelo 2835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte