Magazine Sport

Risque-t-il sa place pour le prochain stage ? Après son mauvais geste

Publié le 15 septembre 2016 par Kabyliesport @KabylieSport

Risque-t-il sa place pour le prochain stage ? Après son mauvais geste  Rajevac affirme avoir cho...

Risque-t-il sa place pour le prochain stage ? Après son mauvais geste

Risque-t-il sa place pour le prochain stage ? Après son mauvais geste 



Rajevac affirme avoir choisi Slimani comme 2e tireur et Boudebouz 3e


Ryad Boudebouz s’est exprimé, il y a deux jours, sur l’équipe TV à propos de plusieurs sujets, dont l’histoire du fameux pénalty qu’il a tiré face au Lesotho, après avoir raconté ce qui s’est passé avec son coéquipier, Islam Slimani. Ryad Boudebouz n’a rien dit de grave, seulement, ses propos n’ont pas été appréciés par le premier responsable du football algérien, Mohamed Raouraoua. Ce dernier était en colère contre le joueur de Montpellier, comme nous l’a rapporté une source à la fédération. Le président de la FAF n’a pas apprécié les propos de son joueur, estimant qu’il était tombé dans le piège du journaliste qui voulait avoir des déclarations importantes. Pour Raouraoua, Boudebouz ne devait pas s’exprimer au sujet du pénalty et de ce qui s’est passé car le problème a été définitivement réglé juste après la rencontre. 
Rajevac affirme avoir choisi Slimani comme 2e tireur et Boudebouz 3e
Raouraoua a été plus en colère lorsqu’il a eu la version du sélectionneur Milovan Rajevac. Ce dernier a donné une tout autre version au président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Selon une source au niveau de l’instance fédérale, Rajevac a fait savoir à Raouraoua que Ryad Boudebouz a été désigné troisième tireur lors du match après Faouzi Ghoulam, l’habituel premier tireur, et Islam Slimani, comme second tireur. Cette version est donc venu désavouer Ryad Boudebouz et cela a mis Raouraoua en colère encore une fois contre le joueur. Y a t-il eu un sous-entendu ? Nul ne peut le savoir mais le joueur qui affirme être désigné second tireur, aurait été désigné ainsi troisième tireur.
Risque-t-il sa place pour le prochain stage ?
Va-t-on en sortir de cette histoire ? En principe oui, mais ce qui est sûr, c’est qu’il y aura des choses qui vont être dites à l’avenir. Le prochain stage s’annonce chaud du fait que le président de la FAF Mohamed Raouraoua, va convoquer Ryad Boudebouz pour une réunion en présence du sélectionneur. Une source à la FAF est même allée loin en affirmant que Ryad Boudebouz pourrait être sanctionné par le président de la FAF à cause de cette histoire, en prévision du prochain stage de l’EN qui commencera le 3 octobre à Sidi-Moussa. Risque-t-il sa place à cause de cette histoire ? Réponse dans quelques jours.

Libellés :

Boudebouz Milovan Rajevac Raouraoua
Risque-t-il sa place pour le prochain stage ? Après son mauvais geste

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kabyliesport 47823 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine