Magazine Poésie

Cette émotion appelée poésie

Par Vertuchou

La poésie n’est en rien ni nulle part, c’est pourquoi
elle peut être mise en tout et partout. Mais rien ne s’opère
sans une véritable transmutation des valeurs.
Dans l’impuissance à la saisir, à l’identifier où que ce soit,
on a préféré déclarer qu’elle régnait partout
et qu’il suffisait de savoir l’y découvrir.

Or, il est parfaitement évident qu’elle est plutôt une absence,
un manque au cœur de l’homme, et, plus précisément,
dans le rapport que le poète a le don de mettre à la place
de cette absence, de ce manque.
Et il n’y a poésie réelle que là ou a été comblé ce vide
qui ne pouvait absolument l’être par aucune autre
activité ou matière réelle de la vie.

Pierre Reverdy

Partager cet article

Repost 0
Cette émotion appelée poésie
&version;

Vous aimerez aussi :

Le poème est l'événement majeur
Le poème est l'événement majeur
Rien, en Poésie, ne s'achève
Rien, en Poésie, ne s'achève
La poésie est désuète
La poésie est désuète
Car c'est être poète
Car c'est être poète

Glanés

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine