Magazine Société

Religieusement mode - 5

Publié le 25 septembre 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Les réussites financières de ce siècle forcent la fashion sphère à s’adapter. Cependant, il faut convaincre les pays conservateurs. L’Arabie Saoudite ainsi que les émirats tels que Dubaï, Abou Dabi, sont devenus de nouvelles puissances économiques difficiles à combler. Les règles strictes sexistes sont l’apanage de certains États orientaux envers les femmes de leurs contrées. Celles-ci possèdent moins de  droits que les hommes. En Arabie Saoudite et dans le golfe Persique les hijabs et abayas sont obligatoires. Le style, la culture et les confessions des femmes musulmanes, sont différents créant un marché niche de "500 milliards de dollars d’ici 2019" selon TTT magazine. 

D’après Stefano Dolce et Domenico Gabbana "Les musulmans représentent 22% de la population et leurs exigences vestimentaires sont trop souvent délaissées par les grandes maisons de couture et de prêt-à-porter européennes". Rappelant le conte populaire des "Mille et une nuits", livre très important pour la communauté arabo-musulmane qui aborde à plusieurs reprises les thèmes du faste, de la profusion et du plaisir. L’élite orientale compte bien influencer le reste de sa société. Le Ramadan Rush en est l’exemple, cet afflux de touristes musulmans avant, et après, le mois du jeûne musulman rapporte de grandes rentrées financière au Royaume-Uni. Le peuple aime montrer ses richesses. Les acteurs du milieu de la mode réagissent enfin.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine