Magazine Santé

PROPRIOCEPTION: Le 6è sens, bien plus qu'un feeling? – New England Journal of Medicine

Publié le 26 septembre 2016 par Santelog @santelog

PROPRIOCEPTION: Le 6è sens, bien plus qu'un feeling? – New England Journal of MedicineLa proprioception, décrite comme un  » sixième sens « , recouvre, précisément la conscience de son corps dans espace. Cette étude menée par des chercheurs du National Center for Complementary and Integrative Health (NCCIH/ NIH) centrée sur 2 jeunes patients atteints d’un trouble neurologique unique, suggère qu’un gène, PIEZO2, contrôle des aspects spécifiques du contact humain et de la proprioception. Des mutations du gène entraînent en effet des troubles moteurs et de l’équilibre et la perte de certaines formes de contact. Cette étude, présentée dans le New England Journal of Medicine révèle l’importance du toucher et de la conscience du corps.

La capacité à détecter la force ou mécano-sensibilité, apporte aux humains et aux animaux des informations importantes sur l’environnement. Cette capacité est cruciale pour les interactions sociales, car elle permet, entre autres, de percevoir un contact comme réconfortant et est nécessaire pour la coordination motrice. Certains types de neurones somatosensoriels pourvus d’une sélectivité à traiter les différents types de stimuli ont été identifiés, mais la manière dont le traitement de toutes ces entrées s’effectue pour apporter cette richesse du sens humain du toucher reste mal connue. Ainsi, les mécanismes sous-jacents de la proprioception ou perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps, une capacité essentielle pour la posture et le contrôle moteur, restent mal compris.

PROPRIOCEPTION: Le 6è sens, bien plus qu'un feeling? – New England Journal of Medicine
Au niveau moléculaire, une protéine a néanmoins été identifiée, PIEZO comme impliquée dans les voies du toucher, car fortement exprimée dans les groupes de neurones somatosensoriels concernés. Ainsi, chez la souris, PIEZO2 a été documentée comme essentielle pour toute une série de réponses mécanosensorielles, dont le toucher et la proprioception. On connaît peu le rôle de PIEZO2 chez l’Homme, mais il a été établi que PIEZO2 joue un rôle clé pour la mécanotransduction in vitro. Cette étude est donc la première à suggérer, chez 2 jeunes patients, que PIEZO2 contrôle des aspects spécifiques du contact humain et de la proprioception. Des mutations du gène ont en effet entraîné chez ces patients (cliquer sur image ci-contre pour accéder aux vidéos), des troubles du mouvement, de l’équilibre et de la proprioception.

PIEZO2, un gène de contact et de proprioception chez les humains : cette étude génétique de pointe met en évidence le rôle critique de PIEZO2 et des sens qu’il contrôle dans notre vie quotidienne, résume le Dr Carsten G. Bonnemann, chercheur au National Institute of Neurological Disorders and Stroke (NINDS/NIH). Mieux comprendre son rôle peut apporter des indices sur toute une variété de troubles neurologiques. Les chercheurs montrent que ces mutations dans le gène PIEZO2 semblent bloquer la production ou l’activité normale des protéines Piezo2 dans les cellules. Or Piezo2 est une protéine mécanosensible qui génère des signaux nerveux électriques en réponse à des changements dans la forme des cellules, par exemple lorsque les cellules de la peau et les neurones de la main sont pressés contre une table. D’autres examens suggèrent que les jeunes patients ne sont pas conscients de leur corps. Privés de vision, ils sont incapables de deviner la direction de leurs mouvements et la position de leurs membres. Enfin, ils sont également moins sensibles à certaines formes de contact.

Le SNC sait compenser : Malgré ces différences, les systèmes nerveux des patients semblent se développer normalement. Ils restent capables de ressentir la douleur, des démangeaisons, et la température ; leurs capacités cognitives sont semblables aux sujets témoins de leur âge. Bref, leur système nerveux compense. Des voies alternatives  » dans lesquelles les chercheurs imaginent de puiser pour concevoir de nouvelles thérapies « .

Source: New England Journal of Medicine September 21, 2016. DOI: 10.1056/NEJMoa1602812 The role of PIEZO2 in human mechanosensation

PROPRIOCEPTION: Le 6è sens, bien plus qu'un feeling? – New England Journal of Medicine
Lire aussi: NEURO: De la perception à l’action, de la sensation au mouvement


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine