Magazine Livres

The Mortal Instruments, Tome 1 : La Coupe Mortelle de Cassandra Clare

Par Les Griffonneuses
Hello amis lecteurs !Aussi connu sous le nom de La Cité des Ténèbres, cette critique ne sera, pour certains, pas très originale vu le bruitage qu'à fait cette saga à sa sortie !Je vous invite, si le sujet vous intéresse, à aller voir ma chronique sur la série télévisée sortie en 2016 sous le nom de Shadowhunters ! :)The Mortal Instruments, Tome 1 : La Coupe Mortelle de Cassandra ClarePetites Infos:Nombres de pages : 570Paru dans les éditions : Pocket Jeunesse (PKJ.)Date de parution : 6 Juin 2008Prix : 18,15 €Résumé:New York, de nos jours. Au cours d’une soirée, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux… Elle découvre alors l’existence d’une guerre invisible entre des forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres. Le mystérieux Jace est l’un d’entre eux. À ses côtés, Clary va jouer dans cette aventure un rôle qu’elle n’aurait jamais imaginé.Avis:Comme le résumé l'affirme, on a affaire à Clary, fille normale qui ne fait que s'amuser avec son meilleur ami Simon dans une soirée et se retrouve témoin d'une bagarre entre quatre individus très étranges.Tentant d'oublier cette sinistre soirée, elle continue de vivre comme si de rien n'était mais se retrouve de nouveau nez à nez avec l'un des garçon de la bagarre : Jace.Et elle va observer ensuite plusieurs événenements étranges ainsi que l'enlèvement de sa mère.Elle va donc, contre son gré, demander l'aide de Jace et ses acolytes Isabelle et Alec sans oublier son meilleur ami Simon dans une recherche acharnée de la mère de Clary mais aussi de sa véritable identité dans la cité des ténèbres.Question personnage : Clary est un personnage plutôt agréable à suivre durant l'histoire, pas trop énervante, plutôt réceptive sur les informations qu'on lui donne, sur les révélations qu'on lui fait sur sa vraie identité.Jace lui, un peu narcissique sur les bords, est quand même un personnage qu'on accroche dès le début. Il a eu une enfance difficile, a été adopté dans un milieu où on se bat pour protéger la cité des ténèbres. Il est donc un super soldat de 15 ans, qui apporte de temps en temps l'humour qu'il faut.Simon, c'est le rigolo de la troupe. Un peu boulet sur les bords car il s'attire quand même pas mal d'ennuis, mais est également très utile pour le groupe avec son intelligence (et aussi pour son permis de conduire).Quant à Alec et Isabelle, nos deux frère et soeur, ils ont leur caractère. Ils n'ont pas pris l'arrivée de Clary dans leur groupe avec une grande joie. Mais ce sont quand même des personnages auxquels on s'attache, car malgré leur mauvais caractère, ils se décident quand même à aider et accompagner Clary dans sa quête.Globalement l'histoire est juste géniale ! Cassandra Clare nous plonge vraiment dans une intrigue qui est loin d'avoir été vue et revue. Bien sûr nous sommes dans le fantastique, donc avec des créatures imaginaires dont on a le plaisir de voir sous une autre forme que "le beau lycéen pas comme les autres tombe amoureux de la fille ordinaire et a pour amis le pire ennemi du beau lycéen".Plus on pousse dans la lecture, plus on découvre des choses qu'on était loin de s'imaginer. On a non seulement de l'action, de la magie, de la peur (un peu), de la tristesse mais de la déception aussi. Oui de la déception, mais de la bonne déception, genre le type de déception qui vous donne absolument envie de lire le second tome là tout de suite.C'est assez difficile d'écrire une chronique sur ce bouquin sans en dire trop, si je continue vous auriez même plus besoin de le lire je vous aurais déjà tout raconté. Donc je m'arrête là et vous laisse découvrir les tonnes de choses qu'il y a découvrir rien que dans ce tome-ci.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Les Griffonneuses 2771 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine