Magazine Société

Religieusement mode - 6

Publié le 26 septembre 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Les égéries jouent les mannequins dans une campagne publicitaire. L’enseigne new-yorkaise interroge ses modèles sur leur passe-temps pendant le ramadan en insistant sur les fêtes et les moments de joie du jeûne. La marque made in USA insiste sur ce point pour rendre la collection plus attrayante mettant de côté l’abstinence ainsi que les restrictions du mois de privation. 

La marque de Donna Karan explore un terrain miné que de nombreuses enseignes ont du mal à contrôler. Conscientes de l'enjeu économique que représente le marché lucratif des pays arabes, les marques de prêt-à-porter commencent à adapter leurs collections. Les enseignes PAP suivent le pas et saisissent les opportunités en ajoutant à leurs collections des vêtements destinées aux femmes musulmanes. Mango lance alors à son tour sa collection spécial Ramadan en 2015. La maison de couture parisienne Chanel pour son défilé croisière décide de défilé à Dubaï. S’est au tour de l’enseigne de fast fashion H&M de sauter le pas. Elle fait poser pour la première fois une mannequin voilée pour campagne de publicité suscitant des réactions houleuses. Macy’s, Marks & Spencer et Uniqlo se jettent sur la vente d’abayas, hijabs jusqu’au burkini (des maillots de bain couvrant l’intégralité du corps, excepté le visage, les mains et les pieds). La tendance du  "Modest Clothing" mêlant tradition et modernité est lancée.

Une évolution que l’on peut considérer comme une avancée vers l’avenir ou un pas à reculons vers le rétrograde. Est-ce que la laïcité a toujours une place ? La fashion-sphère a du mal à se mettre d’accord. La liberté vestimentaire de la femme est-elle respectée? Le Moyen-Orient se veut plus moderne. Oui, mais à quel prix? A côté d’une société occidentale moderne reine de l’apparence et du consumérisme, à l’inverse, le repli parfois extrémiste vers les religions traditionnelles inquiètent une partie de la population mode. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108013 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine