Magazine Culture

Critique Ciné : Radin ! (2016)

Publié le 29 septembre 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Radin ! // De Fred Cavayé. Avec Dany Boon, Laurence Arné et Noémie Schmidt.


Qu’on se le dise, je suis radin de gentillesse envers Dany Boon. Je n’arrive jamais à apprécier cet acteur. A chaque fois que je le vois dans un film, je vois un acteur moyen qui n’arrive pas vraiment à s’en sortir avec les rôles qu’on lui donne. Et Radin ! est parfait pour lui. C’est un petit film, une petite comédie de seconde zone qui ressemble en termes de mise en scène très fort à un épisode de Joséphine Ange Gardien. Après tout, même l’histoire pourrait très bien ressembler à la série de TF1. Il ne manque plus que Mimie Mathy. Fred Cavayé n’est pourtant pas un réalisateur inconnu. On lui doit même quelques bons films comme Pour elle ou A bout Portant. Même le petit Mea Culpa n’était pas si dégueulasse que ça sur certains aspects. Cependant, Radin ! n’est pas vraiment sa tasse de thé et cela se ressent. Derrière ce film fauché comme les blés (tout l’inverse de son héros blindé mais radin) se cache très peu d’éléments comiques et quelques moments dramatiques tournés en confiture par un casting qui a bien du mal à générer une quelconque émotion. Pourtant, j’avais bien aimé Noémie Schmidt dans L’étudiante de Monsieur Henri et Laurence Arné dans Workingirls mais aussi bien dans l’émotion pour la première et la comédie pour la seconde elles n’ont pas vraiment d’occasions.

François Gautier est radin ! Economiser le met en joie, payer lui provoque des suées. Sa vie est réglée dans l’unique but de ne jamais rien dépenser. Une vie qui va basculer en une seule journée : il tombe amoureux et découvre qu’il a une fille dont il ignorait l’existence. Obligé de mentir afin de cacher son terrible défaut, ce sera pour François le début des problèmes. Car mentir peut parfois coûter cher. Très cher…

Laura, la fille de François, a une occasion de nous émouvoir et cela fonctionne moyennement. Je n’ai pas été subjugué par sa prestation et ce n’est pas vraiment aidé par Fred Cavayé ou les dialogues qui sont trop faciles pour réellement avoir la larme à l’oeil. Il y a donc un sentiment de distance qui se créé entre le spectateur et le film, probablement car je suis allergique à Dany Boon. Cela doit sûrement être quelqu’un de très bien et très respectable dans la vraie vie (quoique cela reste à prouver) mais au cinéma je trouve qu’il s’agit de l’un des acteurs les plus niais qu’il soit. Qu’on ait pu le comparer à Bourvil fût un temps me résonne encore dans les tympans comme le son d’un cor au matin. Il a raison de tenter de se faire aimer dans des films un peu moins clinquants car pour le coup, Dany Boon a au moins le mérite de jouer dans un film où il ne va pas demander 1,5 millions d’euros et ainsi pomper les caisses du CNC comme le scandale qu’il a vécu il y a quelques années pour le film Un Plan Parfait. La farce est désormais terminée. Le film appuie alors toujours sur les mêmes ressorts comiques, ce qui devient assez rapidement lassant et c’est dommage car justement j’aurais trouvé un peu plus intelligent de la part de Fred Cavayé de donner un coup de fouet.

Radin ! est un peu comme ces comédies des années 80 que l’on regarde sans trop savoir pour quoi un soir sur la TNT car l’on a déjà vu tout le reste. Cela parle de thèmes sociales sous la houlette de la comédie, mais c’est toujours plaisant car au fond on pardonne à ces films quelque chose que des films de 2016 devraient connaître. Malheureusement, Radin ! ne sait pas trop comment gérer cet énergumène qui en fait des caisses pour si peu alors qu’un brin de sobriété ne fait pas de mal. Surtout quand on joue encore et encore sur les mêmes histoires autour de la radinerie. Il aurait été rigolo de voir un peu plus du héros dans un supermarché, ou même dans d’autres situations. La seule bonne idée était le restaurant et ils l’ont complètement gâché. Dommage.

Note : 3/10. En bref, Radin ! c’est plein de bons sentiments et mis en scène comme un épisode de Joséphine Ange Gardien. Cela aurait été parfait pour boucher un trou sur TF1, pas vraiment de quoi mériter une sortie cinéma…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Critique Ciné : Captain America - Civil War (2016)

    Captain America : Civil War // De Anthony et Joe Russo. Avec Chris Evans, Robert Downey Jr et Scarlett Johansson. Civil War c’est un Avengers déguisé ou en... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Precious Cargo (2016)

    Precious Cargo // De Max Adams. Avec Mark-Paul Vosselaar, Bruce Willis et Claire Forlani. Et un de plus ! Bruce Willis continue de cachetonner dans les Direct t... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Mariage à la Grecque 2 (2016)

    Mariage à la Grecque 2 // De Kirk Jones (II). Avec Nia Vardalos, John Corbett et Lainie Kazan. 14 ans après le premier volet (oui, Mariage à la Grecque premier... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Eddie the Eagle (2016)

    Eddie the Eagle // De Dexter Fletcher. Avec Taron Egerton, Hugh Jackman et Christopher Walken. Eddie the Eagle c’est l’histoire vraie de Eddie Edwards, un... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Café Society (2016)

    Café Society // De Woody Allen. Avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart et Steve Carell. Film d’Ouverture du Festival de Cannes 2016, on ne peut pas dire que le... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Money Monster (2016)

    Money Monster // De Jodie Foster. Avec George Clooney et Julia Roberts. Jodie Foster s’est tout de même créée une affiche de rêve pour son Money Monster. En... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION
  • Critique Ciné : Julieta (2016)

    Julieta // De Pedro Almodovar. Avec Emma Suarez, Adriana Ugarte et Daniel Grao. Présenté en compétition au Festival de Cannes 2016, Julieta est un retour aux... Lire la suite

    Par  Delromainzika
    CULTURE, MÉDIAS, SÉRIES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Delromainzika 17994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte