Magazine Culture

Critiques Séries : Haters Back Off!. Saison 1. Pilot.

Publié le 15 octobre 2016 par Delromainzika @cabreakingnews

Haters Back Off! // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Créée par Colleen Ballinger (Miranda Sings : Self Help), Chris Ballinger et Christopher Ballinger (Bones), Haters Back Off! est une comédie dramatique portée par une l’histoire de Miranda Sings, qui a fait les beaux jours de Youtube. Vous ne connaissez pas Miranda Sings ? Tapez son nom dans Youtube et vous allez comprendre. Créer une série autour de l’histoire de ce personnage créé par Colleen Ballinger-Evans n’était pas une mauvaise idée. C’est une façon de parler de l’ère du temps et de ce que la célébrité peut faire sur Youtube en bien comme en mal. Enfin, dans ce premier épisode c’est surtout en mal. En s’inspirant de ce qu’elle a vécu dans son passé, Colleen Balligner nous propose quelque chose de réellement original. Le ton résolument kitch de la série la fait fonctionner intelligemment. Netflix prouve encore une fois son intérêt en des projets qui sortent un peu du lot. Pour ceux qui ne connaissent pas le personnage, Haters Back Off! est parfaite. Contrairement à certaines comédies de Netflix, Haters Back Off! s’inscrit parfaitement dans la ligne débutée avec Unbreakable Kimmy Schmidt. Miranda est un personnage étrange mais justement, c’est aussi pour cela qu’on ne peut que l’adorer.

Inspiré du personnage créé par Colleen Ballinger-Evans, Haters Back Off nous plonge dans la vie délirante de Miranda Sings qui aspire à devenir une célébrité avec une confiance en elle hallucinante malgré la nullité abyssale de son talent. Elle continue à avancer, d'échec en échec, persuadée que la célébrité l'attend.

Miranda est un personnage avec un ton particulier, une avide envie de célébrité et qui, sur Youtube, va découvrir ce que le monde pense d’elle. La série en elle-même est une vraie référence pop culturelle plus qu’une série originale dans le sens où l’on nous raconte la vie d’une sensation de Youtube. Dans ce premier épisode, la série parvient à faire des choses intéressantes mais il manque tout de même un brin de folie. Si le ton est plutôt bien installé, que l’on a une vision assez globale de qui sont les protagonistes que l’on va suivre tout au long de la saison (le père, la mère, la soeur, le voisin, etc.), je ne sais pas vraiment dans quelle direction Haters Back Off! veut nous emmener. Je ne veux pas seulement voir comment Miranda a vécu la « célébrité » qu’elle a connu sur Youtube mais je veux aussi voir d’autres choses. La série ne manque pas d’absurdité dans la connerie de cette famille frapadingue. Car il faut bien l’avouer que seule la soeur de Miranda semble avoir les pieds sur terre. La série s’apprécie alors pour ce qu’elle tente de reprendre de sous genres et de comédies que l’on a déjà vu ailleurs. Si Haters Back Off! peut facilement être une comédie familiale, ce n’est pas totalement le cas pour autant non plus. Netflix a fait un pari et il fonctionne plutôt bien, en espérant que la saison soit satisfaisante sur la longueur et que les promesses soient tenues.

Note : 6/10. En bref, une comédie un peu folle sur les bords qui doit encore faire ses preuves.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte