Magazine Autres sports

Champion Stakes : Almanzor

Publié le 15 octobre 2016 par Altim58
Champion Stakes : Almanzor

On l'attendait, il l'a fait. Almanzor a gagné les Champion Stakes et a un peu sauvé l'honneur de l'entrainement français. Certes il bat de deux longueurs celle qui avait jeté pas mal de forces dans l' Arc et un Jack Hobbs semi-convalescent, mais la victoire a été remarquable.
Son père
Wootton Bassett, logé à Etreham se fait ainsi une belle carte de visite avec sa première production (dont également une bonne placée dans le Prix Malleret), étalon plutôt à connotation américaine inbred 5x4x5 sur Northern Dancer et 5x5 sur Secretariat dont le prix de saillie 2017 devrait bondir au moins à 15.000€ .
Une pensée pour la Princesse Zahra Aga Khan qui a vendu
Darkova la mère d'Almanzor en 2011 pour la modique somme de 16.000€, Darkova une fille de Darkara, vendue en 2012, et dont toutes les filles ont été aussi vendues. Parmi les soeurs de Darkara (majoritairement vendues également) seule Darinska (la mère de Darjina) est restée poulinière Aga Khan. Point en commun entre Darkara et Darinska : Darkara a gagné le Prix de Tourelles et Darinska s'y est classée seconde.

Almanzor est surtout un digne héritier de Marcel Boussac, étant de la descendance de Primrose Lane une pouliche achetée aux ventes de Newmarket en 1921 qui sera la mère de La Circé (Prix Vermeille) et d'Abdos (Grand Critérium). Primrose Lane sera la cinquième mère de Darazina qui intégrera l'élevage Aga Khan 70 ans plus tard et mènera 20 ans après à Darsi et Darjina.
De plus, Marcel Boussac a gagné quatre fois les Champion Stakes (1931-1949-1951-1952) dont deux fois avec Dynamiter un arrière petit-fils de
Primrose Lane


Maintenant, pour Jean-Claude Rouget, un beau mais excitant casse-tête, ou pas d'ailleurs. Viser le doublé dans les Champion Stakes et/ou tenter l'Arc, rentrer dans le Ganay, passer par les Eclipse ou les Prince Of Wales à Royal Ascot, s'essayer sur 2400 durant l'été puis enchaîner sur les International Stakes. 
Viser le doublé dans les Champion Stakes inciterait à la voie royale des Prince Of Wales, Eclipse, International, Irish Champion Stakes. Viser l'Arc et uniquement l'Arc amènerait à choisir pour les 2400 la Coronation Cup et/ou le Grand Prix de Saint-Cloud ou les King George, avec la meilleure option Ganay, Coronation Cup, Grand Prix de Saint Cloud, prix Foy. Ce qui d'après ses premières déclarations, ne semble pas l'option envisagée.  
On verra au printemps le niveau d'ambition choisie, après la longue et hivernale cogitation des cerveaux qui peut parfois réserver des revirements inattendus. Derrière l'exploit sportif, il y a désormais un avenir d'étalon à assurer et une valorisation à optimiser...

Pour le reste de ce Champions Day, pas de grosses surprises  si ce n'est Order Of St George un peu largué au démarrage. Journey confirme sa classe et la tenue héritée de sa mère Montare. Minding supplée Found sur le mile ce qui, pour une pouliche ayant gagné les Oaks, est un exploit aussi prestigieux que d'avoir gagné l'Arc (deux futures poulinières promises sans doute à Fastnet Rock, Mastercraftsman ou Camelot).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines