Magazine Politique

La manif pour « tous » en campagne, la haine à l’honneur ! (ma tribune dans le Plus Obs)

Publié le 16 octobre 2016 par Jeanlucromero

J’ai, depuis le début, un peu de mal avec ce terme : manif pour tous. Sans forcément juger leurs valeurs d’un temps révolu, je me demande comment un mouvement peut se dire pour tous sachant que leur principal combat est de tout faire pour ne pas accorder les mêmes droits à une partie de leurs concitoyens. J’ai beau faire preuve de souplesse intellectuelle, j’avoue que je ne comprends pas la signification de leur « tous ». A dire que le « pour tous » est mensonger et usurpé, il n’y a qu’un pas … qu’à titre personnel, je franchis allègrement !
Alors, où en sommes-nous avec la manif pour « tous » ? Et bien, manifestement, le fait d’avoir eu l’immense plaisir de voir la joie sur ces milliers de visages de néo-mariés (dont je fais partie !), nous qui sommes de terribles pourfendeurs de la civilisation les a remotivés. Le 16 octobre, la manif pour « tous » part en campagne. 
Une date fort symbolique puisqu’elle se situe le lendemain du rendez-vous annuel de l’Existrans, une manifestation essentielle dédiée à la promotion des droits des personnes trans, des droits au mieux bafoués, au pire inexistants. Il est presque certain - et nous ne pouvons que le regretter - que cette marche humaine, pour le respect des droits, sera peu couverte, bien trop peu, en comparaison du marketing de la haine du lendemain. Après, nous pouvons peut-être espérer une forme d’équilibre et d’éthique de la part des journalistes ? Soyons francs : il y aura sûrement du monde, et la manif pour « tous » aura sûrement la primeur de tous  les journaux télévisés avec un message triomphant et menaçant à l’attention des politiques qui voudraient ériger en programme la casse sociétale (traduction : croire qu’une personne LGBTI est un citoyen comme un autre !).
Que faire par rapport à ça ? Un de mes amis me dit souvent que la Manif pour tous, c’est un peu la puce sur le dos d’un chien. Je ne suis pas d’accord avec sa vision et cette vision des choses. Il ne faut pas traiter avec mépris la manif pour « tous », de même qu’il ne faut pas traiter avec mépris les 25% d’électeurs du Front national en France. Ces professionnels de la haine sont certes une minorité qui fait du bruit, mais un groupuscule qui est installé et qui nourrit les divisions de notre société. Et c’est en ça qu’il ne faut pas les traiter avec mépris : car ils sont dangereux.
C’est notre vivre-ensemble qu’ils attaquent avec ce vernis de beaux sentiments fédérateurs.
C’est notre Déclaration des droits de l’homme qu’ils piétinent.
C’est notre solidarité, notre mixité, notre richesse qu’ils haïssent.
C’est notre République qu’ils attaquent.
C’est sur notre France qu’ils crachent.
La réponse à la manif pour « tous », c’est simple : Tous égaux.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanlucromero 5930 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine