Magazine Côté Femmes

J'ai un gros problème avec notre société

Publié le 17 octobre 2016 par Distrayante @BlogModeDeco
J'ai un gros problème avec notre société
Les vacances de la Toussaint à cheval sur 3 semaines semblent scandaliser les parents, qui, sous le coup de la colère, s'en prennent aux mauvaises personnes. Quand je lis " j'ai dû poser toute la semaine pour profiter de mon enfant à partir du jeudi", c'est évident que la Ministre de l'Education Nationale n'est pas le problème. Le problème, c'est l'entreprise qui refuse de vous laisser prendre uniquement les deux jours dont vous avez besoin.
Idem pour les centre aérés qui n'ouvrent qu'une semaine. Il faut voir ça avec le maire de la ville. Et avec un gouvernement de gauche, il y a des chances pour que certaines mairies de droite* fassent exprès de ne rien proposer aux parents, juste pour pouvoir dire "vous voyez, les méchants gauchistes vous pourrissent la vie". Les mairies de droite ont eu des comportements puérils lors de la mise en place des activités périscolaires, et je les soupçonne de faire la même chose ici.
Oui, certaines mairies de gauche auraient peut-être fait la même chose si nous avions un gouvernement de droite,  mais ce n'est pas le problème. Il ne s'agit pas d'un problème gauche-droite, il s'agit d'un problème de société. Si le maire de votre ville n'a pas fait le nécessaire pour accueillir votre enfant juste pour pouvoir se plaindre du gouvernement et que vous acceptez cela... ce n'est pas de la faute de la ministre.
Parce que là encore, le problème n'est pas le calendrier, mais la façon dont les mairies gèrent le calendrier. Pourquoi ne pas aller voir le maire de votre ville en le menaçant  de ne plus voter pour lui s'il ne fait pas son travail ? Je pense que ça serait beaucoup plus efficace.
Je ne défend pas non plus ce calendrier un peu tordu*. C'est inhabituel, et je n'achète pas le "c'est pour le rythme des enfants"** mais c'est un peu trop facile de se plaindre de l'Education Nationale quand le problème est ailleurs. 
J'ai l'impression qu'on se bat pour des trucs tout pourris alors qu'il faudrait se battre pour le progrès social. Je sais bien que nous ne sommes pas si mal lotis, et que dans certains pays on laisse les gens crever de faim, mais est-ce que c'est ce qu'on veut pour notre pays ? Moi je veux un pays qui s'améliore de jours en jours, avec des entreprises qui respectent la vie des familles.
Bon,  sur ce, je vous laisse, je vais faire des étirements, j'ai un grand écart à récupérer.
* Il faut admettre que c'est tordu comme calendrier, je ne le nie absolument pas.** Pour deux jours de cours en plus... ça va, ils devraient s'en remettre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Distrayante 459 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines