Magazine Info Locale

Mais comment ai-je pu rater ça !

Publié le 18 octobre 2016 par David Talerman
FacebookTwitterLinkedinGoogleBufferMail

anniversaire-blog-travailler-suisse

Il y a des jours comme ça où on n’est pas très attentif. J’ai raté cet été une date plutôt importante, puisque ce blog a… 10 ans ! Débuté le 2 juillet 2006 avec un article intitulé « La Suisse, un pays très intéressant pour les européens qui veulent y travailler« , je défrichais littéralement à l’époque le sujet de l’expatriation et de l’emploi en Suisse à la lumière des accords bilatéraux qui étaient en train de se mettre en place. La lecture de l’article est assez intéressante a posteriori, puisqu’on parlait à l’époque d’un pays qui s’ouvrait progressivement aux étrangers, passant d’un protectionnisme accru à une ouverture européenne vis-à-vis de l’immigration.

Il y a 10 ans, l’ouverture à l’Union européenne

Les choses ont quand même bien changé en 10 ans. Les relations Suisse Union européenne (UE) ont toujours été un sujet de divisions dans le pays (y compris à l’époque). L’adhésion à l’UE ayant été refusée par le peuple (au grand dam des cantons romands, plus favorables que les cantons alémaniques), la mise en place des accords bilatéraux fut une solution magistralement bien négociée par les Suisses, ces derniers ayant, plus ou moins, tous les avantages de l’adhésion à l’Union européenne sans en subir les inconvénients.

L’ouverture du pays à l’immigration européenne a véritablement permis au pays de supporter son développement économique, plutôt significatif en 10 ans : le PIB (Produit Intérieur Brut), qui est une mesure de la richesse d’un pays, est passé en 2008  de 597 381 millions de francs suisses à 634 854 en 2013 (derniers chiffres connus), soit une croissance de plus de 6%.

Une progression impressionnante de l’immigration et des frontaliers

Les chiffres sont plutôt impressionnants, jugez plutôt : côté expatriés, en 2006, 107 000 étrangers se sont installés en Suisse, contre 162 000 en 2015, soit une croissance de plus de 50%. Côté frontaliers, il y en avait 185 000 au 2ème trimestre 2006, et 308 000 10 ans plus tard, soit une croissance de 66% selon les chiffres de l’Office fédéral de la Statistique. On n’injecte pas dans un pays une telle proportion d’étrangers sans qu’il y ait effectivement de conséquences.

Le repli identitaire suisse

Les résultats de cette surchauffe économique, la flambée des prix du logement, et la saturation des transports couplées à une objective montée très importante du nombre d’étrangers a provoqué chez les Suisses un repli identitaire, qui a donné lieu à la votation de février 2014  dont l’objectif de limiter l’immigration des étrangers en Suisse. Le problème, c’est que la mise en place des cette loi met en péril les accords bilatéraux. La Suisse étant le 3ème partenaire en exportation de l’UE, et le 4ème en importation, personne n’a franchement intérêt à ce que cela se passe mal. On se trouve dans aujourd’hui dans une impasse, où chacun doit sortir par un trou de souris, tout en conservant la face. Ca ne va pas être simple, mais on trouvera sûrement une solution.

Mon bilan de ces 10 ans

Quand j’ai commencé à rédiger mon livre, à faire le blog et le site, je n’avais aucune de l’endroit où cela me mènerait. J’ai aujourd’hui un recul sur 10 ans d’immigration et d’ouverture de la Suisse, pratiquement une centaine d’interviews et de mentions dans la presse, avec le sentiment que nous sommes actuellement à un moment clé de l’histoire du pays, qui doit faire le choix de l’ouverture ou du replis.

Parti de zéro avec mon livre et le site www.travailler-en-suisse.ch, il s’est aujourd’hui vendu à 13 ou 14’000 exemplaires, et le site bénéficie d’une audience de 170’000 sessions par mois. L’intérêt pour la Suisse est visiblement croissant, et c’est d’ailleurs un peu le phénomène amoureux du « fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis » que l’on risque d’observer ces prochaines années.

Les 5 articles de ce blog les plus lus en 10 ans

Avant de se quitter, une petite statistique intéressante : la liste des articles les plus lus en 10 ans sur ce blog :

  • Certificat de travail en Suisse : 10 choses à savoir absolument
  • Avoir le permis de travail en Suisse, c’est facile mais pas donné à tout le monde
  • Les 5 plus gros dangers de l’expatriation en Suisse
  • Salaire des cadres de la banque, de la Finance et de la comptabilité
  • La phrase qu’il ne faut jamais mettre dans un CV ou dans une lettre de motivation

J’en profite pour vous dire un grand merci à tous, merci pour votre intérêt et pour vos encouragements !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


David Talerman 6882 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine