Magazine Ebusiness

Fin de l’extension Outlook gestionnaire de contacts professionnels (business contact manager) ?

Publié le 18 octobre 2016 par Ticotherapeuthe @efficacitic

Outlook Gestionnaire de contacts professionnels (GCP) ou Business Contact Manager (BCM) en anglais, est une extension d'Outlook disponible depuis la version Outlook 2003. C'est un CRM (1) destiné à gérer efficacement l'e volet commercial de l'activité des TPE/PME.

Cette extension Outlook a évolué " au fil du temps Outlook " et de ses différentes versions : Outlook 2007, Outlook 2010 et Outlook 2013.

Paradoxalement, Outlook Gestionnaire de contacts professionnels n'a jamais été tête d'affiche pour Microsoft France. Je n'ai pas eu de retours officiels à ce sujet (i.e. : de Microsoft), alors je me contente de suppositions :

  • La première est que Microsoft France se concentre sur les grands comptes : vendre plusieurs milliers de licences Office et outils d'administration aux entreprises du CAC40 est plus juteux et rentable que d'adresser les 3,1 millions des TPE (99,8% des entreprises françaises) qui ne pèsent que 36% du CA global des entreprises et qui ne représentent " que " 49% des salariés (2)
  • La deuxième est que les enjeux CRM de Microsoft sont aussi sur les grands comptes avec Microsoft Dynamics face à SalesForce. A titre d'exemple, quand le groupe Schneider a choisi SalesForce à l'échelle mondiale dans le cadre de la refonte de sa stratégie commerciale " one face to the customer " (3), la pilule a dû être amère chez Microsoft. Et le combat de ces 2 géants promet d'être une histoire à rebondissements au regard du rachat de Linkedin par Microsoft pour 26,2 milliards de dollars... une bagatelle ! (4)

En synthèse, vous comprendrez qu'en application de la loi de Pareto, on ne peut pas reprocher à Microsoft de consacrer 20% d'énergie pour adresser 80% du marché (et confier les 20% du marché restant aux revendeurs et intégrateurs...)

Voilà probablement les raisons qui ont poussé Microsoft à abandonner l'extension " Outlook Gestionnaire de Contacts professionnels " avec la dernière version Outlook 2016.

Page d'information ambigüe de ce message d'erreur de Microsoft " Nous vous conseillons de patienter avant d'installer Office 2016 " : le Gestionnaire de contacts professionnels ne fonctionnera plus. Le mot " patienter " pourrait nous faire croire qu'une version Outlook GCP serait prochainement disponible ?

Alors pour les fans d' " Outlook GCP ", il faudra marquer le pas avec Outlook 2013 ou versions antérieures ; à moins que vous changiez de cheval avec une autre solution comme Inès CRM (5).

Mais Microsoft nous réserverait-il une bonne nouvelle à propos d'Outlook GCP ?

Microsoft développerait une nouvelle version CRM qui prendrait en compte certaines fonctions " Outlook BCM " (pour faciliter la migration ?). Cette application serait en version pre-release accessible seulement sur invitation (7). Si vous êtes candidats complétez ce questionnaire

We're currently working on a new feature that may incorporate some features from Business Contact Manager. We'd love to get your feedback. If you're interested in getting a chance to try it first, please fill out this survey! Note that : this new application currently only works for Office 365 for Business subscriptions that include both the Office applications and Exchange Online (like Office 365 Business Premium and Office 365 Enterprise E3 or E5).

Partage d'expérience gestion commerciale avec Outlook

Fût un temps, j'avais personnellement utilisé Outlook GCP, et bien que j'ai adoré techniquement cette version, je me suis résolu à l'abandonner pour 3 raisons :

  1. étant en profession libérale, sans salarié, je ne suis pas confronté au partage de données entre plusieurs utilisateurs ;
  2. dans un souci d'efficacité : l'utilisation d'un outil sophistiqué (Outlook GCP ou autre CRM), pour le consultant formateur indépendant (CFI) que je suis, c'est avérée contreproductive ;
  3. Outlook GCP ne fonctionne pas en environnement Office 365.

Alors je suis simplement revenu à Outlook de base (aujourd'hui j'utilise Outlook 2016 en environnement Office 365) qui est parfait en qualité de " CRM unipersonnel ". Car, toujours Pareto : certes je n'atteins pas la perfection (100%) mais avec 20% d'énergie je traite 80% de la gestion commerciale de mon activité, notamment :

  • prises de notes affaires,
  • suivi de projets,
  • rappels clients,
  • qualification contacts (cf. segmentation et ciblage multicritères de mes campagnes emailing),
  • gestion du temps, planning production,
  • synchronisation de mes informations commerciales avec mon iPhone.

Toutes ses fonctions sont intégrées dans un seul outil : typiquement je retrouve tous les emails d'un contact à partir de sa fiche contact. La fonction commerciale majeure que ne fait pas " Outlook de base " par rapport à Outlook GCP/BCM est la gestion de mon portefeuille d'affaires que je me suis résolu à faire avec un simple tableau Excel (6).

Notez qu' " Outlook de base " ne s'avère plus une solution de gestion commerciale " simple et efficace " à partir du moment où on doit travailler à 2 (ou plus) sur un outil de gestion commerciale. Et c'est là qu'une solution CRM devient utile, voire indispensable, quand on veut gérer, à plusieurs, une base contacts et un tableau de bord business global de son activité commerciale.

Principales fonctions du Gestionnaire de contacts professionnels Outlook

  • Faire des états sur l'historique des informations relatives à chaque client/affaire qui incluent les notes professionnelles, les journaux d'appels téléphoniques, les tâches, les emails, les rendez-vous et fichiers associés à chaque affaire, par " contacts professionnels " ou par " compte " entreprise.
  • Gérer et suivre votre portefeuille d'affaires au plus près

Pour passer à l'action, choisissez la formation Outlook qui vous convient :

___________________

(1) CRM : Customer Relationship Management, en français outil de " gestion de la relation client "
" En récupérant la propriété des données uniques de LinkedIn sur plus de 450 millions de professionnels situés dans plus de 200 pays, Microsoft sera en mesure d'empêcher des concurrents d'accéder à ces données et, ce faisant, obtiendra un avantage concurrentiel injuste ", déclare Burke Norton, directeur des affaires juridiques de Salesforce.
(6) Excel : puissant levier de l'inefficacité commerciale & marketing

Laisser un commentaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ticotherapeuthe 654 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines