Magazine Santé

ENVIRONNEMENT FAMILIAL: Il fait la qualité de la relation, même 60 ans plus tard – Psychological Science

Publié le 18 octobre 2016 par Santelog @santelog

ENVIRONNEMENT FAMILIAL: Il fait la qualité de la relation, même 60 ans plus tard – Psychological ScienceGrandir dans un environnement familial chaleureux dans l’enfance est associé à un sentiment de sécurité, même dans les relations amoureuses, plus tard dans a vie, révèle cette étude présentée dans Psychological Science, la revue de l’Association for Psychological Science. Des conclusions qui confirment que cet équilibre affectif à l’enfance va également permettre de mieux faire face aux événements stressants à l’âge adulte et de mieux réussir son mariage et/ou sa vie de couple.

L’étude montre toute l’importance des expériences de l’enfance et jusque très tard, dans la vie, explique l’auteur principal, Robert Waldinger de la Harvard Medical School. Une enfance plus chaleureuse favorise une meilleure gestion des émotions et des relations interpersonnelles à la quarantaine et un couple plus stable, même jusqu’en fin de vie.

Il s’agit d’une étude longitudinale unique, qui a suivi ses 81 participants (hommes) à partir de l’adolescence et durant plus de 60 ans.

   A l’adolescence, les chercheurs ont interrogé les participants alors adolescents, sur leur vie à la maison, ont interrogé les professeurs et les éducateurs, ont mené des entretiens avec les parents des participants. Les chercheurs ont utilisé ces données pour développer un score composite de qualité de l’environnement familial.

   A l’âge de 45-50 ans, les participants ont été interrogés sur les difficultés rencontrées dans la vie, dans leurs relations, leur santé physique et leur travail. Les chercheurs ont également développé un score d’aptitude à gérer les émotions.

   A l’âge de 70-80 ans, les participants ont été interrogés sur leur relation avec leur partenaire, sur leur couple et/ou leur mariage, sur le sentiment de soutien à leur partenaire. Les chercheurs ont développé un score  » d’attachement  » au partenaire.

L’analyse des différents scores confirme qu’un environnement familial stimulant et chaleureux à l’enfance, est associé à un attachement plus fort et plus harmonieux ou heureux au partenaire en fin de vie. L’association s’explique, au moins en partie, par de meilleures compétences de régulation de l’émotion à la quarantaine. Ces résultats confirment de précédentes recherches associant la qualité de l’environnement familial, le bien-être, la réussite dans la vie et dans les relations amoureuses, et la santé. Pris ensemble, ces résultats mettent en évidence l’importance d’accorder la priorité au bien-être des enfants, et suggèrent qu’un soutien en termes de gestion du stress et de l’émotion peut parfois contribuer à atténuer l’impact de l’adversité à l’enfance.

Des conclusions remarquables car elles confirment l’influence de l’enfance sur l’équilibre affectif à vie.

Source : Psychological Science September 15, 2016, doi: 10.1177/0956797616661556 The Long Reach of Nurturing Family Environments- Links With Midlife Emotion-Regulatory Styles and Late-Life Security in Intimate Relationships

ENVIRONNEMENT FAMILIAL: Il fait la qualité de la relation, même 60 ans plus tard – Psychological Science
Lire aussi: RELATIONS PARENTS-ENFANT: Un facteur de santé majeur, même des décennies plus tard


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine