Magazine Société

Afrique du Sud : Un parti de l’opposition porte plainte contre les Gupta

Publié le 18 octobre 2016 par Enjeux.info @enjeuxinfo

Par Talia Stiegler - 18/10/2016 | 11:21

Afrique du Sud : Un parti de l’opposition porte plainte contre les Gupta

Afrique du Sud : Un parti de l’opposition porte plainte contre les Gupta
Un parti politique sud-africain de l'opposition a déclaré dimanche, avoir porté plainte contre la richissime famille indienne des Gupta, soupçonnée de corruption et d'influencer les décisions du chef d'Etat, Jacob Zuma.

Cette action judiciaire a été initiée par les Combattants pour la Liberté Economique (EFF), un parti dirigé par Julius Malema qui précise dans un communiqué, avoir "porté plainte contre le syndicat du crime dirigé par les Gupta". "La plainte concerne des cas de corruption, vol, fraude, blanchiment d'argent et racket", a ajouté cette formation politique.

A signaler que cette plainte vise 13 personnes ou entreprises, parmi lesquels les trois frères Gupta, Duduzane Zuma, l'un des fils du président sud-africain et le ministre sud-africain des Mines, Mosebenzi Zwane, connu comme proche de la richissime famille indienne.

L'EFF a déposé sa plainte au lendemain de la parution d'une déposition fracassante du ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan. D'après ce dernier, les sociétés des frères Gupta ont effectué plus de 70 opérations "suspectes" pour un montant global estimé à 433 millions d'euros (476 millions de dollars).

Ces derniers mois, les Gupta se sont retrouvés au cœur de divers scandales de corruption et trafic d'influence. Cette fratrie est soupçonnée de dicter au président sud-africain Zuma, les noms des ministres et des chefs de grandes entreprises publiques à nommer de sorte à servir ses propres intérêts.

L'influence présumée des Gupta commence à diviser le parti au pouvoir, le Congrès national africain (ANC - African National Congress en anglais). Certains des membres de ce parti restent soumis à Jacob Zuma tandis que d'autres, à l'instar de Pravin Gordhan, affichent clairement leur opposition et exigent même plus de transparence dans l'administration des affaires publiques.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Enjeux.info 361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine