Magazine High tech

Les 4 techniques d’E-marketing les plus tendances et encore peu exploitées

Publié le 02 novembre 2016 par Blackhand @sergentweb

Le secteur du E-Commerce et particulièrement celui du E-marketing sont des mondes très changeants, où les pratiques et techniques évoluent rapidement. Alors que nous traitions dans un précédent article des fonctionnalités désuètes sur les sites web, nous allons aujourd'hui nous intéresser aux techniques d'e-marketing les plus tendances, mais encore peu exploitées de cette année 2016 ...

Le native advertising, des publicités avant tout qualitatives

" Publicité nouvelle génération " en français, le native advertising désigne une nouvelle forme d'annonce, mettant l'utilisateur au centre des préoccupations. Concrètement, en créant une publicité, on mise avant tout sur un ciblage très précis, sur la réalisation d'un contenu de qualité ou encore sur une bonne intégration de l'annonce au milieu d'une page ou sur une application mobile. Aujourd'hui, la publicité se lance dans le storytelling, raconte une véritable histoire, permet d'apprendre quelque chose ou de s'amuser et, surtout, est en lien direct avec les centres d'intérêt de l'internaute, afin de captiver au mieux son attention. De plus, la publicité déguisée n'est plus valorisée : désormais, on mentionne clairement un contenu " sponsorisé ", pour ne jamais induire l'internaute en erreur.

Le " On-site remarketing ", pour limiter le taux de rebond

La pratique du " On-site remarketing " se démocratise en 2016. Ici, il s'agit d'identifier le moment précis où l'internaute s'ennuie - et s'apprête à quitter le site. Un message apparaît alors sur l'écran afin d'encourager à poursuivre la navigation - ou laisser son adresse e-mail pour recevoir des informations et éventuellement des privilèges (réductions sur la prochaine commande sur le site e-commerce, par exemple). En introduisant un message subtil, sympathique ou donnant envie d'acheter, la pratique du " on-site remarketing " participe à la réduction du taux de rebond.

Le social shopping : acheter sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus un incontournable dans une stratégie E-marketing. Avec l'essor de ces derniers, les boutiques de vente en ligne voient de nouvelles opportunités s'ouvrir devant elles. On sait que près de 9 utilisateurs sur 10 accordent une très grande confiance aux avis laissés par les acheteurs - alors même que près d'un quart des consommateurs utilise les réseaux sociaux pour se faire un avis avant d'acheter. En septembre, Twitter a lancé un " Buy button ", facilitant le travail des e-commerçants. Les vendeurs en ligne l'ont compris, ils ont tout intérêt à se placer sur les réseaux sociaux. De plus, avoir une présence sur Instagram ou Pinterest permet également, pour des produits visuellement jolis, d'augmenter ses ventes.

Le Web-to-Store : prendre conscience que les consommateurs se renseignent avant d'acheter

Les magasins physiques savent, désormais, qu'il est possible d'utiliser Internet pour accueillir plus de visiteurs en boutique. Avant de se déplacer sur un point de vente, le consommateur prend de plus en plus l'habitude de se renseigner sur la toile : il devient alors primordial d'être bien référencé localement. Avec les QR codes ou les applications permettant d'accéder à la position géographique de l'utilisateur, les vendeurs peuvent facilement développer leur business.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blackhand 611 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte