Magazine Livres

Love Whispers even in the rusted night de Ogeretsu Tanaka

Par Crokbook @plumeetpinceaux

Image and video hosting by TinyPicImage and video hosting by TinyPicRésumé :

Je me suis encore fait frapper par Kan, mon petit  ami, mais ça m'est égal. Mes sentiments pour lui sont de toute façon déjà bien altérés... C'est alors que Mayama, un ancien camarade de collège, est réapparu devant moi. Comme autrefois, il se soucis de moi, de mes bleus et de mes cicatrices... Et comme autrefois, un simple de ses baisers me paralyse sans que je ne puisse rien y faire. Une histoire de retrouvailles et d'amour où la violence et la douleur se mélangent aux sentiments éprouvés par les personnages torturés d'Orgeretsu Tanaka.

Image and video hosting by TinyPic
Mon avis :

Ce manga m'a totalement bouleversé et je le trouve très dur ! Le sujet abordé dans cette histoire est la violence conjugale et la souffrance.
Un sujet pas facile à aborder. D’emblée, dès les premières page on entre dans le vif du sujet, des scènes de violence. Dans le couple Yumi est la victime, et Kan son petit ami qui le frappe. Les deux personnages souffrent au point de ne pas arriver à s'en sortir.
Yumi la victime, dont le syndrome de Stockholm est bien décrit et réelle. Malgré la violence qui règne au sein du couple, Yumi reste tout de même auprès de Kan en croyant fortement qu'il changera, que c'est une passade. C'est dommage que l'on n'en sait pas plus sur Kan, on le voit comme un personnage qui frappe son compagnon et pourtant c'est aussi une victime, on ne sait pas la raison de cette agressivité.
Un troisième personnage qui fait irruption dans la vie de Yumi c'est Mayama, un ancien camarade de classe qui d'ailleurs est un personnage très difficile à cerner. Mayama voit qu'il se passe quelque chose, ce jeune homme propose son aide à Yumi. Mais c'est plus fort que lui il préfère le repousser et rester auprès de Kan. Mayama va ramener un peu d'oxygène à Yumi. De l'amour de la douceur et de la confiance surtout. L'auteur a su aborder une thématique pas évidente du tout, sans en faire trop et sans bâcler.
Côté graphisme la couverture m'a séduite mais par contre les dessins sont d'une rudesse ! Même si certains passages sont doux les coups de crayons eux sont bruts et surtout très réalistes.
En conclusion : Un thème lourd raconté en très peu de page. Ce manga n'est pas à mettre dans toutes les mains.

Image and video hosting by TinyPic
Mon ressenti :

J'ai bien aimé !

Image and video hosting by TinyPic

Je remercie livraddict et les éditions taifu comic

qui ma permis de découvrir ce genre.


Google Bookmarks



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Crokbook 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines