Magazine Conso

La relève: balade à Paris avec une nouvelle vague de Designers

Publié le 02 novembre 2016 par Pascal Iakovou @luxsure
by Manon Renault on 2 novembre 2016 251 Views |  Like

La relève: balade à Paris avec une nouvelle vague de Designers

Balade Parisienne : une mode à l’encontre des « lieux » communs, qui se hisse au milieu des monuments emblématiques de l’onirisme parisien. Rencontre avec Picasso, Braque, la frivolité et la créativité. Une nouvelle mode qui mise sur des matières de qualités, le chic de la sobriété, des coupes intemporelles, le charme du naturel, et une production artisanale. Hommage et déconstruction du mythe de la parisienne sur un ton espiègle : ces jeunes labels prolongent le rêve de Paris comme une fête éternelle.


Bourgine : l’onirisme moderne de Saint Germain.

Au détour d’une exposition,  au milieu d’un manuel de médecine, ou au détour d’une rue : Caroline Bourgine se laisse surprendre par sa curiosité.  Depuis fin 2014 Bourgine confectionne dans son atelier boutique de la rue Racine, des collections 100% made in France. Saint Germain est à l’honneur : son esprit habite les vêtements, mais ne les étouffe pas. Loin des clichés maussades sur une parisienne hautaine, Bourgine colore les paysages sans le ternir d’exubérances inutiles.

L’étudiante en médecine : une silhouette aisée à croiser près d’Odéon  puisque les bancs de Paris Descartes sont juste à côté . Fil rouge de la collection : son audace et sa légèreté sont mise à l’honneur dans des longs manteaux, des trenchs , des pantalons amples en velours ou des hauts en cotons et des t-shirts imprimés décalés . Une pointe d’humour, des basiques chics , et une exploration constante : une combinaison prometteuse.

http://www.bourgine.net

1467910154106 1472672958084 1472833459520 1472833934102 1472834584272 photo19_20a-retouchee

Zoobeetle: Retour aux sources de la maroquinerie 

Si dans les cercles parisiens, le nouveau sac d’ Elsa et Johanna fait déjà figure de It-Bag, il faut voir plus loin encore. Dépasser les frontières de la catégorie “sac du moment”, et en faire LE sac de la transmission. Le sac que l’on se passe de voyage en voyage, que l’on s’offre entre amies, que l’on se tend de mère en fille. Zoobeetle renoue avec l’essence même de la bagagerie : des matières nobles. Un travail sur l’aspect qui ne met pas l’esthétique de côté et invite à l’évasion. Hommage à la culture française et tous les mythes enchanteurs qui l’entoure. Le modèle Panthéon se veut sobre avec des touches de couleurs plus vives : twist résolument moderne ou l’aura des artistes d’hier rencontre l’artisanat d’aujourd’hui. Un souffle frais dans la chevelure ébouriffée de la Parisienne. À jamais vedette : c’est pour entretenir sa nonchalance et sa course contre un style préfabriqué que le sac Panthéon a été imaginé. 

zoobeetleparis_pantheon_lookbook_02 zoobeetleparis_pantheon_lookbook_05 zoobeetleparis_pantheon_lookbook_15 zoobeetleparis_pantheon_lookbook_17 zoobeetleparis_pantheon_lookbook_20 zoobeetleparis_pantheon_lookbook_21

http://www.zoobeetle.com/fr/

David Beauciel, ou le talon d’Achille de l’exubérance

Après avoir officié dans l’ombre pour Isabel Marant, Givenchy ou Chloé , David Beauciel se lance en solo.  Originaire de la Drôme, soit le royaume du soulier made in france, le créateur met en avant le savoir-faire et le travail artisanal. Des matières raffinés qui prennent vie dans des modèles aux accents Rock’N’Roll. Retour au roots pour une chaussure qui n’a pas besoin d’artifices ou de talon vertigineux pour redonner du style aux femmes. Minimalisme efficace qui met en vedette le talon kitten, la hauteur qui fait la différence depuis quelques saisons. Rouge, fini python ou irisé : une inspiration début 90’s revisité à l’air d’un sensualisme effronté. 

http://www.davidbeauciel.com/fr/#/page/1

62 05 capture-decran-2016-10-27-a-17-03-15

capture-decran-2016-10-27-a-17-14-12 capture-decran-2016-10-27-a-17-14-32

Le “Je ne sais quoi “ de la parisienne. Une séduction sur le mode de la sobriété. Revival de matières naturelles. Production française. Référence à l’émulation créative parisienne : ces jeunes labels séduisent par leur simplicité. 

Si par delà le théâtre de l’Odéon de Bourgine se hisse le Panthéon- qui prête ses lettres au nouveau sac Zoobeetle – il ne reste plus qu’à enfiler une paire de Beauciel pour s’échapper .


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines