Magazine Environnement

Film d’hommage sur le handicap et la guerre

Publié le 02 novembre 2016 par Nicomak @Myriam_Nicomak

la-faimC’est pour rendre hommage aux 45 000 personnes handicapées mentales mortes de faim entre 1940 et 1945 que Franck Seuret a décidé de réaliser le documentaire « La faim des fous ». Un sujet difficile et poignant qui fait ressurgir le passé. Il devrait aussi permettre de mettre en avant la situation actuelle souvent précaire des personnes en situation de handicap.

Tout savoir en 52 minutes …

L’objectif premier de Franck Seuret est de sortir ces victimes de l’oubli collectif. Aucune information n’est donnée dans les manuels d’histoire : qui est au courant de ces personnes victimes de la famine dans des hôpitaux psychiatrique pendant la Seconde Guerre Mondiale ? En récoltant des témoignages de descendants et de spécialistes, Franck souhaite avant tout expliquer le « pourquoi ». L’extermination  planifiée des personnes handicapées en Allemagne n’était pas perpétrée en France. Alors pourquoi tant de victimes ? On trouve l’explication dans l’exclusion des personnes internées en hôpitaux psychiatrique français, coupés du monde et de leur famille. Ratios plus qu’insuffisants, pas d’accès au marché noir… La famine s’est implantée au fur et à mesure et a fait des ravages.

Le réalisateur va devoir faire face à un obstacle majeur : le manque d’information sur le sujet. En effet, aucune image n’a été tournée dans les asiles, les photos sont extrêmement rares et même la mémoire de la plupart des proches semble quasi-inexistante…

…et dénoncer la « Mort sociale » d’aujourd’hui !

Dans une interview de Faire face, Franck donne l’exemple des 15 000 personnes victimes de la canicule en 2003. Cet événement serait le résultat de la prise en charge insuffisante des besoins spécifiques des personnes handicapées mentales d’aujourd’hui. Il faut donc agir pour sortir de l’indifférence ces personnes en situation de handicap. C’est d’ailleurs à la suite de nombreux échanges avec ces personnes souffrant d’exclusion sociale que Franck a décidé de diffuser témoignages et expertise.

Ce documentaire s’inscrit dans la lignée d’une dynamique déjà lancée avec le mouvement pour une société inclusive. Une pétition lancée en 2013 par l’anthropologue Charles Gardou a abouti à la création d’un mémorial en hommages à ces victimes. François Hollande devrait alors inaugurer une plaque sur le parvis des droits de l’Homme au Trocadéro d’ici la fin de l’année. Ce devoir de mémoire doit être accompagné par un questionnement de la place des personnes les plus fragiles au sein de notre société. Ainsi, l’objet de ce film sera aussi d’appeler à un changement…

Financement et diffusion

Toucher un large public est l’objectif souhaité par le réalisateur. Une campagne de financement participatif a donc été lancée. Si elle est réussie, elle permettra le tournage de certaines séquences en Allemagne et la diffusion d’images d’archives pour éviter la coté trop austère… Vous pouvez participer au financement du projet en cliquant ici. Et suivez la réalisation du film et sa diffusion grâce à leur page Facebook !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicomak 277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte